Accueil / Actualités / L’ Armée électronique syrienne pirate Skype et Snapchat

L’ Armée électronique syrienne pirate Skype et Snapchat

Les hackers se disant être « l’armée électronique syrienne » (SEA) ont encore frappé et désormais c’est sur le compte Twitter de Skype et à la plateforme de Snapchat que le piratage a été effectué.

Mise en garde contre Microsoft

Le mercredi 1er janvier le compte Twitter de Skype, appartenant au groupe Microsoft, a été accaparé par ces justiciers du monde virtuel. Ils accusent Microsoft d’espionnage et invitent les internautes à ne plus utiliser leur service de mails (Hotmail, Outlook) car selon eux, l’organisme surveille les comptes et vend les informations de ses utilisateurs aux gouvernements. Cet avertissement a été retrouvé sur le Twitter mais également sur la page Facebook et le blog officiel de Skype. Pour le moment, Microsoft n’aurait pas répondu à ces accusations.

Snapchat, la plateforme non sécurisée

Snapchat est une application mobile dans laquelle les personnes postent des vidéos, des photos etc. dans un laps de temps choisi par l’émetteur et qui sont, une fois la durée écoulée, inaccessibles aux autres membres. Selon la SEA cette plateforme manque de sûreté et pour démontrer cela, ils ont publié hier, près de 4,6 millions de numéros de téléphones d’utilisateurs sur le site SnapchatDB.info (désormais inaccessible). Ainsi, ce groupe de hackers invite les responsables de l’application à renforcer les dispositifs de confidentialité.

Ce groupe d’individus se dit être du côté du régime de Bachar-Al-Assad mais aucune certitude ne peut être établie sur les possibles relations entre les deux. Ils se sont précédemment attaqués aux grands groupes médiatiques tels que Reuters, Al Jazeera, Associated Press, la BBC, le Daily Telegraph etc. et désormais aux réseaux sociaux dans le but de dénoncer l’insécurité du monde virtuel détenu par les occidentaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*