Accueil / Écrits libres / Noël : origines, mensonges et récupérations

Noël : origines, mensonges et récupérations

Noël c’est cet antidépresseur hivernal, cet événement tant apprécié des commerçants, ce prodigieux mensonge acceptable car agréable, ce prétexte aux réunions de familles obligées et incapables de fixer une date, cette occasion de recevoir et donner en des temps où partage et hospitalité ne sont plus les maîtres-mots d’une société poussant à l’égocentrisme…

Chacun a sa perception, son avis sur Noël, néanmoins, la pléthore de sentiments et de souvenirs auxquels est associée cette fête ne saurait faire oublier complètement la vérité sur ses origines, ses récupérations et les mensonges qui constituent sa base.

Les origines païennes : culte d’un faux dieu

Bien avant le prétexte de la naissance de Jésus [‘Issa, Paix sur lui] et l’invention du Père Noël, durant l’Antiquité, les Romains se réunissaient déjà entre amis et en famille dans des lieux décorés pour s’offrir des cadeaux, du 17 au 24 décembre. Ils vouaient un culte à Saturne, « dieu » des semailles et de la fertilité et le célébraient à l’occasion du solstice d’hiver (improprement fixé le 25 dans nos calendriers alors qu’il est le 21).

La touche chrétienne : fausse naissance de Jésus

Les chrétiens n’avaient en réalité aucune certitude quant à la date exacte de la naissance de ‘Issa [Paix sur lui], ce n’est que 321 ans après ce qu’ils considèrent comme sa mort qu’arbitrairement le pape Libère fixa l’événement à ce jour. Cette date fut choisie afin de supplanter les rites romains (Saturnales), germaniques (Culte des morts) et celtes (Solstice d’hiver) lors de l’élaboration d’un calendrier des fêtes.

Le plus capitaliste : invention d’une icône bedonnante

À l’ère du capitalisme roi, il était à prévoir qu’une marque s’empare du phénomène à son tour et offre aux peuples une nouvelle idole. Inspiré du personnage de Saint Nicolas célébré en Europe centrale le 6 décembre et traversant les villages pour récompenser les enfants sages, le Père Noël de Coca-Cola fait son apparition en 1931 lors d’une campagne publicitaire.

Il semblait important de rappeler les origines impies d’une fête que célèbrent nombre de nos coreligionnaires alors que « Celui qui imite (« tashabbaha ») un groupe de gens est des leurs » [Abou Daoud] et « ne fait pas partie des nôtres » [At-Tirmidhi]. 

D’après Anas (qu’Allah l’agrée) : Lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) est arrivé à Médine ils avaient deux jours durant lesquels ils se divertissaient. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : Quels sont ces deux jours ? Ils ont dit : Nous avions l’habitude de nous divertir durant ces deux jours dans la Jahiliya. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Certes Allah vous a remplacé ces deux jours par deux jours meilleurs : le jour du sacrifice et le jour de la rupture du jeûne ». (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1134 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

6 plusieurs commentaires

  1. salam.GROSSE ERREUR DANS L’ARTICLE : Issa ‘ailayhi salam n’est pas mort mais il a ete elevé par Allah ‘azza wa jal. barakAllahou fikoum

    • Wa’alaykoum salam, wa fka baraka pour cette intervention mais à quel moment avons-nous dit qu’il ‘ISsa ‘alayhi salam est mort réellement ? Nous rapportons seulement les croyances erronées des Païens.

    • Salam ! Il n’y a pas d’erreur il n’est pas dit dans le texte que Issa est mort mais est ecrit « après ceux qu’ils considèrent comme étant sa mort » !

  2. Salam alaykoum , Noël ça laisse certes des souvenirs agréables aux enfants mais un réel goût amer pour le mensonge de l’existence du père Noël… C’est aussi un gros stress et un gouffre financier quand la pression d’offrir un cadeau à chaque proche et de fournir une table bien garnie le soir du réveillon se font sentir. Contente d’en avoir finit avec les fêtes païennes!

  3. La bible met déjà en garde contre la célébration de Noël :
    Jérémie 10 :2-5 : « Ainsi parle l’Eternel : N’imitez pas la voie des nations…Car les COUTUMES des peuples ne sont que VANITE. On coupe le bois [l’arbre] dans la forêt ; la main de l’ouvrier le travaille avec la hache ; on l’embellit avec de l’argent et de l’or, on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu’il ne branle pas. Ces dieux sont comme une colonne massive [un palmier], et ils ne parlent point ; on les porte, parce qu’ils ne peuvent marcher. Ne les craignez pas (comme dieu), car ils ne sauraient faire aucun mal, et ils sont incapables de faire du bien. »
    Le culte voué au père Noël est soit un culte au « dieu du soleil », donc du shirk, soit un culte au diable et consistait à l’origine à des sacrifices d’enfants jetés au feu ! C’est pour cela que les cadeaux sont posés au pied du sapin près de la cheminée. Et Le père Noël est appelé « Santa Claus » aux USA. Si vous mettez les lettres dans un sens différent cela donne Satan claus ce qui s’entend comme « les griffes de Satan ». Plusieurs points communs entre satan et le père Noël: l’arbre de la connaissance-le sapin, les démons-les elfes, le feu de l’enfer-le feu de la cheminée. Et Noël est LA période de l’année où il y a le plus de suicide, de dispute familiale etc…
    Il ne viendrait à l’esprit d’aucun musulman de fêter Hanouka, alors pourquoi devrions nous fêter les fêtes païennes et/ou chrétiennes ?! L’origine de cette fête remonte aux babyloniens, époque où la magie régnait et ou le talmud à été inventé….Qu’ALLAH, le tout puisant, le tout miséricordieux, nous préserve de ces turpitudes

  4. Assalamou alakyoum,

    L’invention du pere noel actuel, expliqué par Coca Cola eux mêmes ici: http://www.coca-colacompany.com/holidays/the-true-history-of-the-modern-day-santa-claus

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*