Accueil / Actualités / Tipiak s’engage à retirer la basmallah de ses emballages

Tipiak s’engage à retirer la basmallah de ses emballages

Récemment, une lectrice nous contactait dans l’espoir d’attirer notre attention et, par le biais de Katibîn, celle de la communauté musulmane, sur le fait que les paquets d’emballage Tipiak « Couscous parfumé aux épices du monde » comportaient la basmallah, formule que l’on ne peut tolérer de voir jetée ensuite aux ordures une fois la semoule consommée.

Une mobilisation efficace

Dès samedi donc, nous rédigions un billet sur le sujet, alertant les consommateurs et les enjoignant à contacter le groupe agroalimentaire afin que des changements soient rapidement opérés, par respect. Et visiblement, notre message a été entendu car voici la réponse de la marque :

Madame, Monsieur,

Nous avons pris connaissance de l’article paru sur votre site et avons reçu plusieurs messages de vos lecteurs.
Nous tenons à vous remercier d’avoir attiré notre attention sur l’utilisation d’un motif à caractère religieux sur la frise décorative de notre emballage du « couscous parfumé aux épices du monde ».
Ce motif nous avait été proposé par une agence extérieure il y a plusieurs années, pour son esthétisme et son lien avec la tradition culinaire du produit.
Suite à votre information, nous avons examiné plus attentivement ce motif en le grossissant à la loupe. La petite taille des signes ne nous avait pas permis d’identifier qu’il s’agissait d’une calligraphie et nous n’avions pas été informés de sa réelle signification ; nous le regrettons vivement.
Aussi, nous prenons les dispositions nécessaires pour ne plus utiliser ce motif et vous confirmons qu’il sera supprimé lors des prochains retirages de nos emballages.
Vous remerciant de nouveau de nous avoir alertés et comptant sur votre compréhension, recevez Madame, Monsieur, l’assurance de nos sincères salutations.

Le service consommateurs

Saluons la réactivité et le professionnalisme de Tipiak, ainsi que l’engagement et la mobilisation des lecteurs. C’est ensemble et par le biais de médias nous représentant réellement que nous pouvons aspirer à voir opérer des changements. 

3 plusieurs commentaires

  1. Salem et bonjour à toutes et à tous,

    Nous n’avions aucun doute sur le fait que les motifs incriminés ont été proposés à Tipiak par une société extérieure, ni sur le fait que Tipiak n’était pas informé de la réelle signification de ces motifs.

    Aussi nous considérons que la réponse écrite par Tipiak n’est qu’un pas dans la bonne direction. En effet, le mieux aurait été de rappeler les emballages existants autant que faire se peut car ils représentent un manquement grave au respect des consommateurs.

    Lorsqu’une série de voiture représente un problème, toute la série est rappelée par le constructeur, bien que ce soit de loin bien plus couteux que de rappeler des emballages de couscous.

    Nous attendons donc une meilleure gestion de ce problème de la part de Tipiak.

    Cordialement,
    MCh.

    • A ce moment la penses-tu Mch que toute cette semoule mise au ordure serait moralement acceptable ?
      Faut peut être pas exagérer, la réponse de Tipiak est respectueuse cela suffit.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*