Accueil / Actualités / Tipiak : la basmallah sur emballage

Tipiak : la basmallah sur emballage

« Bism-Illah Ar-Rahman Ar-Rahim »… Une formule par laquelle les musulmans débutent chacune de leurs actions.

Une formule sacrée

Cette phrase appelée al basmallah, qui veut dire « Au Nom d’Allah le Miséricordieux, le Très-Miséricordieux » représente pour chaque musulman une importance tant dans son fond que dans son écrit. Elle est aussi un verset entier dans la sourate 27 An-Naml (verset 30). De ce fait, il ne convient pas que celui-ci soit écrit n’importe où. Nous savons tous qu’une feuille contenant des versets coraniques ne peut être que brûlée : il n’incombe pas au musulman de jeter les Paroles de son Seigneur qui seront mélangées aux autres ordures.

Tipiak, par mégarde

On retrouve ainsi, souhaitons que ce soit par mégarde ou ignorance, sur l’emballage d’un porduit de la société agro-alimentaire Tipiak, ce fameux verset si sacré « Bism-Illah Ar-Rahman Ar-Rahim » écrit en calligraphie.

tipiak

Plus précisément sur le paquet « Tipiak : couscous parfumé aux épices du monde ». Cet emballage devrait évidemment se retrouver après utilisation, à la poubelle. De nombreux produits dit « orientaux » sont décorés de motifs dont les designers ne connaissent ni l’origine ni la signification, à nous donc de leur faire savoir.

Une sœur s’est chargée contacter la société, mais l’opératrice téléphonique s’est contentée de lui communiquer leur adresse e-mail en lui disant de leur écrire.

Nous invitons donc tous nos lecteurs à contacter courtoisement la société Tipaik afin de lui faire savoir que ce petit motif représente quelque chose de sacré : la parole de Dieu, et que cela ne doit pas figurer sur un emballage pour décorer puis finir dans les détritus.

Tipiak
1, rue du Chêne Lassé
CP 1011
44806 Saint-Herblain Cedex

Tel : 02.28.03.09.30
Fax : 02.28.03.99.60

e-mail : tipiak@tipiak.fr

2 plusieurs commentaires

  1. Salam et Bonjour à Tous;

    Permettez-moi de penser, humblement, que le titre de cet article dépasse la mesure de l’évènement, du moins à ce stade. Si je dis cela c’est que je pense aussi être bien placé pour le dire. En effet c’est votre humble serviteur qui ai déchiffré hier cette calligraphie figurant sur l’emballage Tipiak, calligraphie qui avait intrigué ma fille et qui me l’a montrée pour confirmation.

    Suite à cela j’ai contacté Tipiak sur le numéro de téléphone figurant sur leur site web pour les alerter et leur demander de retirer le verset du Coran de leur emballage. J’ai laissé toutes mes coordonnées (nom complet, numéro de téléphone et adresse complète) pour être contacté la semaine prochaine car je les ai appelé à 20 minutes de la fermeture des bureaux pour le weekend.

    Même si je ne connais strictement personne chez Tipiak, je ne suis pas sûr que Tipiak ait été à l’origine de ce qui ressemble plus à une mégarde qu’à une malveillance, comme je suis persuadé que Tipiak n’est même pas informé.

    À mon avis l’erreur pourrait venir du maquettiste qui a fait le design de l’emballage, et c’est dans ce cas la démarche de ce maquettiste qui semble être peu scrupuleuse en ayant choisi cette calligraphie, pour sa beauté, sur internet sans se donner la peine d’en vérifier la signification.

    Maintenant que Tipiak a été mis au courant, sa responsabilité est engagée. Avant de traiter le sujet avec l’émotion qui caractérise le titre de l’article, donnons le temps à Tipiak de rectifier l’erreur et de mener son enquête pour déterminer le fautif, car il s’agit en effet d’une faute grave, même si elle n’est pas intentionnelle. Il s’agit pour les Musulmans d’un verset du Coran qui se retrouve dans les poubelles, ce qui est inacceptable, aussi bien pour le Coran que pour toutes les écritures saintes car le Musulman les respecte toutes.

    • As-salamou’aleykoum ! je rejoins le frère Mustapha en ce qui concerne le titre mais néanmoins le site katibin a pris la peine de donner comme directive d’ecrire « courtoisement » masha’ALLAH
      pour ma part en tant que graphiste je précise qu’il s’agit d’une brush ( forme predifinie utilisée sous photoshop illustrator the gimp etc ) et tout simplement je pense que le graphiste a mis la calligraphie sans savoir ce qu’elle signifie , car elles sont souvent proposée sous formes de pack avec comme nom:
      « Calligraphy ornaments » par exemple… en espérant que la société agira quand meme en consequence et ne fermera pas les yeux pour des raisons commerciales… la faute première est plutot aux graphistes qui créent ces brushes sans mentionné que certaines sont des versets et qu’on ne peut les employé n’importe où… on attends la suite insha’ALLAH

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*