Accueil / Actualités / Pas d’hommage israélien à Mandela ? Tant mieux
" Nous savons aussi que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens" Nelson Mandela

Pas d’hommage israélien à Mandela ? Tant mieux

Netanyahu et Peres, respectivement Premier Ministre et Président israéliens, ont renoncé à se joindre aux funérailles de Nelson Mandela en Afrique du Sud ce mardi 10 décembre.

Petits sous, grande hypocrisie

Le Jerusalem Post a effectivement annoncé dimanche que les dirigeants israéliens n’assisteraient pas aux obsèques de l’ancien Président sud-africain. Motif avancé : le coût -trop important à leur goût- du voyage. La question que l’on est tenté de se poser c’est « Qui est assez naïf pour y croire ? » (ou dans une version moins édulcorée et plus poétique « Ont-ils réellement osé nous prendre pour d’aussi grands arriérés du bulbe ? »)

En définitive, bon débarras

Nul n’ignore l’engagement de celui que l’on surnomme le père de la nation sud-africaine et sa dénonciation de l’oppression du peuple palestinien, et de toute forme de ségrégations raciales à l’échelle mondiale. Fervent défenseur de la liberté et de l’égalité des peuples, Mandela  avait, entre autres affirmations pleines de bon sens, déclaré à Suzanne Belling, de l’agence Jewish Telegrapgh: « Israël devrait se retirer de toutes les zones qu’il a conquises aux dépens des Arabes en 1967, et en particulier, Israël devrait se retirer complètement du plateau du Golan, du Sud Liban et de la Cisjordanie ».

Ajoutons, pour la forme, qu’il y a seulement un mois et demi, le gouvernement israélien a voté une augmentation de 2,75 milliards de shekels (573 millions d’euros) pour le budget de la défense. Le coût total du voyage, sécurité comprise, représentait 0,25% de cette somme.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*