Accueil / Actualités / Le candidat à la mairie de New York veut instaurer des congés scolaires pour les fêtes musulmanes

Le candidat à la mairie de New York veut instaurer des congés scolaires pour les fêtes musulmanes

Bill de Blasio, grand favori dans la course aux municipales, entend instaurer de nouveaux jours fériés dans les écoles new-yorkaises.

Le prochain maire explique cette décision

« Les élèves new-yorkais devraient bénéficier de jours de congés pour les principales fêtes musulmanes » estime celui qui devrait devenir le prochain maire de la ville le 1er janvier prochain.
Lors de sa rencontre avec des représentants de la communauté musulmane, qui lui ont apporté leur soutien, le démocrate Bill de Blasio a aussi déclaré : «Nous devons respecter la foi de tous dans cette ville. Et c’est pour cela que nous devons respecter les musulmans, en faisant de l’Aïd des jours de vacances dans nos écoles».  Il a souligné que des examens tombaient parfois le jour d’une fête musulmane, et que les enfants ne pouvaient pas à la fois respecter leur religion et leurs obligations scolaires.

Un choix partagé

Bill de Blasio bénéficie d’une énorme avance dans les sondages, et devrait -sauf surprise- être élu le 5 novembre. Son opposant républicain Joe Lhota a tenu un discours similaire aux siens lors d’une étape de campagne à Brooklyn, soulignant que la population musulmane était en augmentation à New York et que «Leur religion doit être respectée comme les autres religions le sont».

Pour le président de l’Union des parents d’élèves de New York, les jours de congés pour les fêtes musulmanes n’auront pas d’impact négatif sur l’apprentissage des élèves et il ajoute qu’au contraire, cela favorisera la connaissance en offrant aux enfants l’occasion d’apprendre une autre religion.

L’instauration des deux principales fêtes musulmanes dans le calendrier scolaire ne s’est jamais concrétisée étant donné que le maire Michael Bloomberg y était hostile, estimant que cela ouvrirait la porte à d’autres demandes du même genre et que les enfants avaient besoin «de plus de jours de classe» et non l’inverse.

Rappelons tout de même que les élèves new-yorkais, dont environ 13% sont musulmans, sont actuellement en congés pour trois fêtes religieuses : Rosh Hashanah en septembre, qui est une fête juive, ainsi que Noël en décembre et Pâque en avril, ces deux dernières étant des fêtes chrétiennes. Le conseil municipal avait passé en 2008 une résolution unanime pour instaurer deux jours de congés : pour l’Aïd al-Fitr, qui marque la fin du Ramadan, et l’Aïd al-Adha, la fête du sacrifice.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*