Accueil / Actualités / L’Arabie Saoudite refuse d’entrer au Conseil de Sécurité de l’ONU

L’Arabie Saoudite refuse d’entrer au Conseil de Sécurité de l’ONU

Estimant le Conseil de Sécurité de l’ONU impuissant dans l’exercice de sa fonction première qui est celle du maintien de la paix et la sécurité dans le monde, l’Arabie Saoudite vient de refuser de le rejoindre alors que 176 des 193 des pays membres avaient voté pour qu’elle les rejoigne en tant que membre non-permanent.

Des échecs à répétition

Dans un communiqué, le ministère saoudien des Affaires étrangères a fustigé la politique de « deux poids-deux mesures » de l’Institution au Proche-Orient, constatant son incapacité à mettre un terme définitif au conflit syrien.

«L’Arabie saoudite n’a pas d’autre option que de refuser de devenir membre du Conseil de sécurité jusqu’à ce que ce dernier soit réformé et qu’on lui donne les moyens d’accomplir son devoir et d’assumer ses responsabilités pour préserver la paix et la sécurité dans le monde», a-t-il ajouté.

Soutien de la rébellion au régime de Bachar al Assad en Syrie, Ryad estime que «de permettre au régime en place en Syrie de tuer son peuple et de le brûler à l’arme chimique au vu et au su du monde entier sans sanctions dissuasives est une preuve claire de l’impuissance du Conseil de sécurité à accomplir son devoir et à assumer ses responsabilités».

Il rappelle également l’incapacité de l’ONU à stopper l’Iran dans sa quête d’armement nucléaire ainsi qu’Israël dans ses débordements, et que «la question palestinienne demeure depuis 65 ans sans règlement».

 

Source : Leparisien

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*