Accueil / Actualités / Quand Mahmoud Abbas demande le durcissement du siège contre Gaza!

Quand Mahmoud Abbas demande le durcissement du siège contre Gaza!

Où va-t-on ? Quand on voit que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas demande le durcissement du siège contre la bande de Gaza et d’avantage de sanctions, on ne peut que se demander ce que ce président souhaite pour son peuple. Certes Gaza n’est pas dirigée par le parti politique d’Abbas, mais Gaza est palestinienne..

 Une demande honteuse d’Abbas aux égyptiens

Le mouvement palestinien Al-Ahrar a vivement condamné la demande du président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas , ce dernier a en effet demandé aux autorités égyptiennes de fermer complètement les tunnels entre l’Egypte et Gaza. Il faut savoir que ces tunnels étaient jusqu’à maintenant la seule bouffée d’oxygène de la bande de Gaza sous blocus israélien, ces tunnels permettaient l’entrée de denrées alimentaires, de carburant et autres vivres. Mais depuis le coup d’état en Egypte de juillet dernier, l’armée égyptienne a entrepris de détruire complètement ces tunnels, aujourd’hui avec la demande de Mahmoud Abbas, les égyptiens ont encore plus de « légitimité » pour continuer à étouffer et affamer la population palestinienne de Gaza., et ce en parallèle avec la fermeture du passage de Rafah, seule frontière que la population de Gaza avait des chances de traverser afin de sortir de l’enclave assiégée.

Blocus Israélien, blocus égyptien, et soutien du président palestinien !!!

Al Ahrar a déclaré dans un communiqué que « la demande d’Abbas s’oppose à toutes les valeurs et qu’il rejette les responsabilités nationales comme s’il franchissait des frontières en favorisant le resserrement du blocus qui tue les gens à Gaza ». La déclaration ajoute que la raison de ces demandes d’Abbas fait partie de ses efforts pour « forcer la population de Gaza à se prosterner » et de la sorte « il pourrait les contrôler plus facilement ». Le communiqué d’Al-Ahrar dénonce également la fierté d’Abbas au sujet de la coopération entre « ses » forces de sécurité en Palestine occupée avec les forces de l’occupation israélienne, ajoutant que les services de sécurité de l’Autorité palestinienne « offrent un service gratuit à l’occupation israélienne » ! Al-Ahrar ajoute que tout cela nuit aux intérêts palestiniens. Al-Ahrar en appelle donc à toutes les factions palestiniennes à s’unir afin d’exiger que les autorités égyptiennes ré-ouvrent complètement le passage de Rafah qui est « le poumon unique apportant de l’air frais » aux habitants assiégés de Gaza.

Lors de sa dernière visite au Caire, Mahmoud Abbas avait demandé aux autorités égyptiennes actuelles (l’armée ayant mené le coup d’état visant à renverser le premier Président démocratiquement élu NDLR) de fermer complètement les tunnels de Gaza et de rompre les relations diplomatiques avec le gouvernement en place dans la bande de Gaza.

 

Un Président qui rejette le droit au retour des réfugiés palestiniens, qui « collabore » avec les autorités d’occupation et qui demande à ce qu’un autre pays frontalier renforce et aggrave les sanctions et injustices contre une partie de sa population ne devrait pas être président. Car un président est censé représenter son peuple, et le défendre, et non pas l’acculer au désespoir et à la souffrance.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*