Accueil / Actualités / Angleterre : démission d’un leader anti-Islam

Angleterre : démission d’un leader anti-Islam

Coup dur pour les islamophobes de la Ligue de défense anglaise (EDL), leur leader Tommy Robinson vient d’annoncer sa démission du groupuscule qu’il juge trop extrémiste. En effet, comble de l’ironie, le leader accuse ses troupes d’attiser les tensions entre les communautés et d’être incapable de contrôler ses membres.

Un ramassis de « hooligans »

L’ex-dirigeant s’est exprimé pour expliquer son désengagement :

J’ai songé à prendre cette décision depuis longtemps parce que je reconnais que, bien que les manifestations de rue nous aient mené à ce stade, elles ne sont plus utiles. Je reconnais les dangers de l’extrémisme de droite et le besoin continu de contrer l’idéologie islamiste sans violence, mais au moyen d’idées meilleures, démocratiques.

Ce mouvement d’extrême droite s’était formé en 2009 en réponse à une manifestation organisée par des musulmans indignés face à un défilé des troupes anglaises qui revenaient d’Afghanistan. Depuis ils s’étaient illustrés dans diverses actions, comme en 2010 où, perchaient sur le toit d’une mosquée en construction, les membres du EDL émettaient l’appel à la prière en guise d’exemple et faisaient signer des pétitions contre l’édification de lieux de culte musulmans. Aussi en 2011 le groupuscule organisait une manifestation qui rassemblait 2500 à 3000 personnes avec pour slogan « Les poseurs de bombes musulmans hors de nos rues ».

Victoire en demi-teinte

Ne crions pas victoire trop tôt,  Tommy Robinson ainsi que son bras droit Kevin Carroll -qui n’a pas encore annoncé publiquement son départ- ne comptent pas arrêter ce contre quoi ils se battent depuis des années, c’est-à-dire la prétendue islamisation du territoire britannique, mais souhaitent le faire différemment et plus démocratiquement. Une version plus soft de l’islamophobie leur garantissant un public beaucoup plus nombreux et donc une notoriété plus vaste.

Crédit photo : dailymail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*