Accueil / Actualités / Hajj 2013-1434 : vigilance sanitaire accrue

Hajj 2013-1434 : vigilance sanitaire accrue

Le Hajj ou pèlerinage à La Mecque (Mecca Moukarama) est le cinquième pilier de l’Islam. Il reste déterminant dans la vie de chaque musulman(e) qui a les moyens d’aller en Arabie Saoudite. Cet immense rassemblement, qui se déroule donc en ce moment même, requiert une organisation très stricte sur le plan sanitaire.

Le plus grand rassemblement de population au monde

Ce voyage se déroule environ 2 mois après la fin du Ramadan soit entre les 8 et 13 du mois lunaire de Dhû al hijja. Ainsi, pour cette année 2013-1434, le départ a donc été fixé entre fin septembre et début octobre. Trois millions de personnes venues du monde entier convergent vers ce même endroit avec le même objectif : effectuer leur Hajj, mais cela exige un encadrement et une veille sanitaires strictes. En effet, les maladies infectieuses représentent effectivement un risque d’épidémie majeur chez les pèlerins.

Vaccination obligatoire

Pour éviter la propagation des virus, les autorités saoudiennes sont particulièrement attentives aux vaccinations. Pour les personnes en provenance de France, le seul vaccin exigé par le ministère de la Santé saoudien est celui contre la méningite. Le vaccin contre la grippe saisonnière est aussi indiqué aux personnes fragiles ou âgées. Mais ce qui inquiète particulièrement les autorités sanitaires c’est le nouveau coronavirus car l’Arabie saoudite est le premier foyer d’infection. Ce virus sans vaccin appartient à la même famille que le SRAS, le syndrome respiratoire aigu sévère.

Pour limiter les risques de contamination, les médecins préconisent également des mesures d’hygiène simples comme se laver régulièrement les mains. Autre conseil : éviter tout contact avec les animaux.

À ce jour, le nouveau coronavirus a déjà fait 58 morts dans le monde, dont 49 en Arabie Saoudite. La vigilance reste donc de mise.

Toute l’équipe de Katibîn souhaite un excellent Hajj à ceux et celles qui vont effectuer ce pèlerinage 2013-1434, qu’ Allah Exalté Soit-Il accepte l’expiation et la rémission des péchés, comme dit par notre bien aimé prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) et rapporté par Boukhari : « Quiconque fera le pèlerinage sans avoir de rapport sexuel et sans commettre de grand péché est dégagé de ses péchés et redevient comme le jour où sa mère l’a mis au monde »; cela à condition que l’intention soit sincère envers Allah l’Unique, que l’argent utilisé pour effectuer son pèlerinage soit licite et qu’on se préserve du grand pêché (fisq = perversion, la désobéissance à Allah Exalté Soit-Il).

 

Source : Institut Pasteur

Crédit photo: ds-lands.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*