Accueil / Écrits libres / Une nouvelle étude « scientifique » tend à discréditer la religion

Une nouvelle étude « scientifique » tend à discréditer la religion

La religion nous rendrait dépressif. C’est ce qu’affirment plusieurs chercheurs au terme d’une étude menée à travers le monde sous la direction de Michael King, de l’University College de Londres.

Une étude vague et contradictoire

Sans trop préciser la religion ou le courant spirituel des 8 000 personnes observées pendant un an à travers sept pays, King et ses collègues prétendent que les croyances spirituelles et religieuses ne sont en aucun cas des remparts contre d’éventuels événements douloureux ou traumatisants, pire, que celles-ci ont tendance à favoriser la dépression.

Ces affirmations – par lesquelles aucune personne de bonne foi connaissant l’Islam ne saurait être convaincue – viennent contredire toutes les précédentes études du genre ; qui avaient en toute logique prouvé qu’une pratique religieuse régulière et une hygiène de vie plus saine (pas d’addiction aux drogues, à l’alcool…) avaient de fort bonnes répercussions sur la santé mentale du croyant.

Une étude sur la religion menée… dans aucun pays musulman

Si l’on avance que le panel de religions et spiritualités représentées était large, on sait en revanche dans quels pays a été menée l’étude : au Royaume-Uni, en Espagne, en Slovénie (qui vient tout juste d’autoriser la construction de la première mosquée sur son territoire), en Estonie, au Pays-Bas, au Portugal et au Chili. Autant dire que les pays à majorité musulmane ne se bousculaient pas au portillon.

Bien qu’on ne puisse affirmer qu’aucun musulman n’a été interrogé durant l’année d’observation par des médecins, l’on est en droit de douter sérieusement des résultats d’une étude aussi peu crédible. Les résultats, tendant à faire gober aux plus crédules et aux plus enclins à dénigrer toutes formes de spiritualité que celles-ci accentuerait les risques de sombrer moralement, ne sont que le miroir d’une époque honteusement fière de sa décadence, d’une époque aux valeurs inversées, aux principes balayés.

3 plusieurs commentaires

  1. L’islam est une religion en pleine expansion, si elle nous rendrais « dépressif » je ne vois pas pourquoi il y aurais autant de conversion dans le monde.. Al hamdoulillah !

  2. Il n’est même pas question de donner du crédit à ces inepties qui ne font que mettre à nu, l’état débile de ses auteurs. La montée fantastique de l’ISLAM aujourd’hui, est entrain de faire des ravages dans le camp des mécréants et aggrave leur situation de détresse et de panique irréversible !

    – ALLAH nous réconforte :  » Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’ALLAH, alors qu’ALLAH ne veut que PARACHEVER SA LUMIERE, quelque REPULSION qu’en aient LES MECREANTS. »
    (Sourate 9 v 32) – Ayons de la pitié pour ces malheureux ignorants…

  3. L’occident premier consommateur d’antidépresseur, avec la France qui occupe la deuxième place des pays consommateur d’antidépresseur.

    -Selon une etude, la religion augmente le bonheur, la santé mentale et le bien être physique.
    Cela ne s’arrete pas la, cette etude montre aussi que la religion previens le crime, augmente le taux de philanthropie et l’altruisme. Il y a beaucoup de recherche sur ça, voici quelque exemples :

    En 2000, le politologue et professeur Robert Putnam a interroger 200 organisme benevoles et a montré qu’il yavait une corrélation positive entre la religiosité et les membre d’organisation bénévoles.

    The Index of Global Philanthropy, 2007 :  » les religieux sont plus charitable que les non religieux, non seulement à donner a leur propres congrégations, mais aussi independamment du revenu, de la region, la classe sociale et d’autres variable demographique significativement plus charitable … »

    Il y a une force motrice derriere le système en question. Par contre du point de vue de l’atheisme, on pourrait decider d’avoir le but comme  » j’ai une vie, je veux être riche, je peux voler, manger autant que je peux, je veux etre comme certains empires hégémoniques, je veux prendre toutes les ressources, donner rien a personne  » capitalisme athée » qui a cette vision du monde dans laquelle une minorité prend tout les ressources pendant que 2 milliards de personne n’ont pas d’eau et de nourritures.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*