Accueil / Actualités / Propos anti-Islam : Peine confirmée en appel pour le pianiste turc Fazil Say

Propos anti-Islam : Peine confirmée en appel pour le pianiste turc Fazil Say

En Turquie, le pianiste athée, aux idées bien arrêtées et assumées sur l’Islam, avait été condamné le 15 avril dernier à 10 mois de prison avec sursis pour « insulte aux valeurs religieuses d’une partie de la population » après avoir publié des tirades provocatrices contre les musulmans sur Twitter.

Le pianiste est-il un pou, un médiocre, un bouffon ?

Le musicien avait tweeté entre autres : « Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçus, mais s’il y a un pou, un médiocre, un magasinier, un voleur, un bouffon, c’est toujours un islamiste ». Amuser la galerie en tenant des propos aussi insultants sur un réseau social n’est-il pas digne d’un bouffon ? L’on est donc en droit de se demander si Fazil Say n’a pas confondu les termes « islamiste » et « pianiste » dans son tweet. La phrase aurait sans doute semblé plus véridique. Et comble du ridicule, celui-ci avait déclaré : « ils veulent me faire croire en Dieu en me faisant passer un an et demi en prison ». 

La première peine annulée 10 jours après pour vice de procédure a été confirmée en appel vendredi 20 Septembre. Soutenu en Occident, sous prétexte de liberté d’expression – droit primant visiblement sur le respect d’autrui que bon nombre d’individus peu scrupuleux oublient – les juges turcs ont, eux, une nouvelle fois affiché leur condamnation d’une islamophobie clairement et gratuitement vomie sur la toile.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*