Accueil / Dossiers / Retour de Syrie : témoignage d’une engagée

Retour de Syrie : témoignage d’une engagée

Trop peu de gens savent ce qu’il se passe réellement en Syrie, entre la désinformation des médias, les « experts » de la région et ceux qui croient tout savoir grâce à Facebook ou à Google, les avis présentés sont différents de la réalité.

Être sur place afin de voir

De retour de Syrie où j’ai pu participer à une mission humanitaire, je ne peux que vous dire comment la situation est tragique et le besoin immense et vital. Mais aussi à quel point je ne peux supporter les pseudos-défenseurs du régime syrien, et ceux arguant de la théorie du complot. A tous ces gens-là je leur dis « Allez sur place, allez voir de vos yeux la réalité et ensuite vous pourrez parler… »

Car la réalité sur place est désolante, des bombardements incessants, avions, hélicoptères et tanks du régime syrien qui crachent leur feu sans arrêt, et n’allez pas me dire qu’ils visent les « méchants rebelles terroristes », oh non, lâches comme ils sont ils volent si haut que quand ils lâchent leurs bombes ou leurs missiles ils ne peuvent rien viser et ça tombe au petit bonheur la chance, tantôt des  maisons, une école, une mosquée , des terres agricoles… bref ça tombe là où ça tombe…

DSC03906

Plus de deux ans que cette tragédie dure, mais rien ne se fait et rien ne change, et toujours les mêmes commentaires : « Mais on ne sait pas ce qu’il se passe en fait… » , « A la télé ils ont dit qu’il n’y avait plus de bombardements… » , «Mais il parait que c’est la faute des jihadistes… » , « Mais Bashar est le seul qui s’oppose à Israël et ses alliés… » , un grand n’importe quoi !

 

Un quotidien rythmé par la guerre

La vie en Syrie a dû cohabiter avec la guerre, depuis plus d’un an maintenant plus aucune école ne fonctionne, et donc les enfants syriens ne sont plus scolarisés. En plus du traumatisme infligé par la guerre, ses enfants et ses jeunes sont maintenant sans cours, sans diplômes, sans espoir.  La prière du vendredi ? Trop peu s’y aventurent et peu de mosquées assurent encore le prêche, la faute aux bombes qui pleuvaient sur les mosquées le vendredi là où l’affluence était au plus haut.

Imaginez un peu, jour et nuit avoir comme bande son le bruit des avions et hélicos, puis le bruit des missiles ou des barils de T.N.T qui tombent, puis le bruit qu’ils font quand ils touchent le sol et explosent, à ce propos le régime syrien met un petit cadeau dans ces fameux barils de T.N.T, en plus d’être garnis de ce puissant explosif, les barils sont agrémentés de morceaux de barres de fer afin de faire encore plus de dégâts et de victimes ! Sympa non ? Sans oublier la terre qui tremble à chacune de ces déflagrations, les fenêtres qui se brisent… Et le bruit assourdissant.

DSC03902Les enfants, les femmes, la population tous sont traumatisés, et c’est compréhensible quand le quotidien est rythmé par la mort, les blessés, le bruit des bombes, l’incertitude face au lendemain. Il y a aussi les pénuries qui entrent en compte, pénuries de médicaments, pénuries alimentaires, même le pain vient à manquer.  A cause des bombardements encore, les gens ne viennent plus à la boulangerie ou au four chercher leur pain, on s’est organisé et le pain est livré dans la mesure du possible, car les files d’attente aux boulangeries étaient aussi devenues des cibles pour l’armée syrienne qui massacre son peuple partout où il peut se rassembler. Quoi de plus simple que de faire le plus grand nombre de victimes en un seul coup ?

Combattants étrangers et « complot »

Quand j’entends les soi-disant connaisseurs du dossier syrien avancer le fait qu’il y ait des combattants étrangers sur le sol syrien, combattants financés par je-ne-sais-qui, là aussi je bouillonne, car savez-vous que la majorité des étrangers présents sur le sol  syrien sont ceux qui combattent pour le régime syrien ? Les miliciens libanais et iraniens, ainsi que d’autres venus d’un peu partout pour prêter main forte à Bashar, alors en comparaison ceux qui sont venus combattre aux côtés de la résistance syrienne sont en quantité bien infime, et surtout leur équipement est dérisoire face à la puissance de feu détenue par le régime syrien. Car il ne faut pas oublier que l’armée syrienne est fournie par les russes, les chinois, les iraniens et j’en passe. Alors comment quelques kalashnikovs pourraient rivaliser avec des avions mig ?

Donc la soi-disant « théorie complotiste » me fait tristement rire, les groupes de résistants  laïcs ont leur manière d’agir, les groupes religieux eux n’ont que leur Foi et quelques armes, et c’est bien dérisoire face à l’armement du régime syrien.

Bashar musulman et résistant ?

Pour finir, concernant la position du régime syrien face à Israël entre autres, comment avancer le fait qu’il soit le seul à s’opposer à l’axe judéo-sioniste ? C’est bien le régime syrien qui a vendu le plateau du Golan (syrien) à Israël, c’est bien le régime syrien qui ne riposte pas quand Israël viole son espace aérien pour bombarder en Syrie ? Et les exemples et les faits sont encore nombreux, je ne peux tous les citer, donc qu’on arrête de me dire que le régime syrien résiste face à Israël.

Et que dire de l’aspect religieux dans tout ça ? Est-ce dans l’Islam le massacre de musulmans tel que le vit le peuple syrien depuis 2 ans et demi ? Les chrétiens aussi ne sont pas en reste ainsi que les druzes. Peut-on se prétendre musulman quand l’on commet ce genre d’atrocités ? Je pense sincèrement que non, mais Dieu est plus Savant.

A petit feu la Syrie devient un champ de ruines, un pays en poussière, son patrimoine religieux, historique et  culturel qui était millénaire s’est transformé en un tas de gravas, détruit, anéanti…

Je pourrais vous écrire encore des pages et des pages sur la réalité syrienne, mais je vais m’arrêter là, pour finir je demande à chacun d’essayer d’ouvrir les yeux, de faire au moins cet effort. Tachez de voir la réalité au lieu de suivre la masse, soyez solidaire de ce que vit le peuple syrien, faites des dons aux associations qui se rendent sur place et qui tentent d’agir, mobilisez-vous, il est de notre devoir à tous de soutenir le peuple syrien, ces hommes, ces femmes, ces enfants qui appellent à l’aide et à qui peu répondent. Malgré ça la Foi est bien ancrée, que leur reste-t-il à part la Foi et l’espoir ?

Une des phrases que j’ai le plus entendues en Syrie est : « Hasbi Allahou wa nimal wakil »  (Allah me suffit, Il est mon meilleur garant)

Que va devenir la Syrie, quel avenir pour la Syrie ?

 

2 plusieurs commentaires

  1. Salam 3alekyoum,

    Témoignage boulversant…

    N’oubliez pas d’invoquer pour nos frères la-bàas.

    Il se peut que un jour, Allah nous exauce et sauve nos frères et soeurs de cette terreur.

    Et ce qu’il s’est passé en Egypte se passera aussi en Syrie. Les tyrans finissent toujours par tomber. Comme Pharaon qui tuait les garçons à la naissance.

    Patientons et faisons des dou3a c’est notre meilleure arme in cha allah.

    Et que les injustes craignent la dou3a de l’injuste : en effet, il n’y a rien qui la sépare d’Allah.

    Et c’est Allah le meilleur stratège. Il regarde et patiente…Soubhna Allah

  2. Le complot ne ce soucis pas du camp et des pertes humaine..
    T’es sentiments érrone le sujet, ce que je comprend quand on vois l’horreur de ces yeux, malgrès cela tu dénigre des personnes qui cherche à comprendre et expliquer les interêts de certains.
    Si ramasser les morceau de fait sentir mieux nous on veux arrêter le massacre.

    Cordialement, un complotiste amateur 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*