Accueil / International / États-Unis : première maison de fraternité musulmane

États-Unis : première maison de fraternité musulmane

En Février dernier, la première fraternité musulmane a ouvert ses portes au sein de l’Université du Texas. Ali Mahmoud est le fondateur et le Président de Lambda Alpha Mu (ou Alif Laam Meem soit ALM), première maison de fraternité musulmane. Retour sur cette ouverture et ses principes.

Lancement

président ALM Aujourd’hui la réputation des fraternités reste globalement assez négative. Néanmoins, l’idée de ALM est venue avec la constatation que beaucoup d’hommes musulmans à l’université ont dû mettre en péril leur vie sociale pour vivre les valeurs d’Islam, ou alors mettre en péril les valeurs de l’Islam pour avoir une vie sociale. L’idée même germait déjà depuis un moment pour Ali Mahmoud (en photo), avec un groupe d’amis d’enfance. Ainsi, pour ALM, un équilibre est tout à fait réalisable et c’est ainsi qu’est née la première maison de fraternité musulmane.

Basée sur les principes d’Islam

La fraternité, la pitié, la compassion, la justice, l’intégrité, l’honnêteté, l’unité, l’amour et la sincérité  sont les bases mêmes de l’islam et c’est tout cela qui fédère ALM, afin de prouver qu’un étudiant universitaire musulman moderne peut vivre comme un homme honnête, respectable.

« Nous ne cherchons pas de musulmans parfaits. Aucun d’entre nous n’est parfait. Nous préférons prendre un lutteur humble qui comprend ses fautes et croit qu’il peut surmonter ses défis en rejoignant la fraternité, que quelqu’un qui est aveuglé par l’arrogance pour ne voir que ses intérêts personnels » en grandissant ensemble et en y ressortant meilleurs personnes et citoyens.

Passer outres les préjugés

Les préjugés sont réputés difficilement modifiables et bien ancrés dans la société américaine. Pour faire connaître cette identité américano-musulmane, ALM a dû avoir de nombreuses discussions avec différents intéressés (sans parler des critiques, vives notamment des dissidents de musulmans de Cornell). Le rôle de l’Islam aux États-Unis est un sujet notoirement à polémique; notamment à la suite des attentats de 2001 tout comme dernièrement ceux de Boston : le sentiment anti-islamique est omniprésent dans les médias, avant même que l’on n’ait aucune information sur les coupables !

Les mots d’ordre de l’ALM sont flexibilité, équilibre  avec les valeurs fondamentales de l’Islam. Ainsi ALM a reçu et a donné espoir à bons nombres d’universitaires pour un avenir plus brillant de tolérance, de compréhension, de paix et d’amour des uns pour les autres, musulmans ou non.

ALM meetingAvec la crise d’identité caractérisant les adolescents modernes, créer un environnement sûr pour des musulmans pour apprendre sur la religion sans craindre d’être exclu semble une solution positive plutôt qu’ un dilemme. « Nous espérons qu’au bout du compte, nous aurons un groupe fort d’hommes qui se lèveront pour la justice sociale, pour l’indigent et pour leurs sociétés comme la religion les appelle à le faire. »

 

 

 

Source : The Independent

Crédit photos : The Huffington post

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*