Accueil / Actualités / Suisse : le nouveau président du Conseil des religions est musulman

Suisse : le nouveau président du Conseil des religions est musulman

Le conseil suisse des religions fondé en 2006 par le pasteur Thomas Wipf sera désormais dirigé par un médecin de confession musulmane.

Tous ensemble

Cette institution se compose des trois Eglises nationales chrétiennes, de la communauté juive, de l’Eglise chrétienne orthodoxe et des organisations islamiques, chacune mandatée par leur directeur respectif. Le conseil a pour but de contribuer à la préservation de la paix religieuse et de renforcer les liens entre les différents groupes qui cohabitent en Suisse. Il a pris publiquement position ces dernières années sur divers thèmes de politique religieuse, notamment au sujet de l’initiative choquante « Contre la construction de minarets ».

Un dialogue interreligieux

Le Conseil suisse des religions a annoncé dans un communiqué diffusé le 4 septembre que c’est lors de sa séance du 28 août 2013 à Berne que Hisham Maizar a été élu unanimement à la présidence. Le nouveau président est un médecin musulman d’origine palestinienne déjà connu puisqu’il est également  président de la Fédération d’organisations islamiques de Suisse (Fois).

Des temps difficiles 

Reste à espérer que les musulmans de Suisse pourront compter sur Hisham Maizar pour que soient reconnus leurs droits et les défendre face à des mouvements politiques ouvertement islamophobes. C’est un fait, la Suisse n’est plus connue seulement pour son chocolat, ses marques de montres de luxe ou ses banques permettant l’évasion fiscale de nos dirigeants, elle l’est aussi pour ses campagnes politiques chocs anti-musulmans, comme celle des affiches scandaleuses placardées à l’initiative des jeunes UDC (Union démocratique du centre).

Crédit photo : Ruben Wyttenbach/ex-press.ch

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*