Accueil / Actualités / Chalghoumi, pauvre de lui

Chalghoumi, pauvre de lui

Dimanche soir, l’imam-pantin pro-sioniste de Drancy a annoncé à la presse, l’alliée par laquelle il croit exister, avoir été agressé près de Tunis, alors qu’il était en vacances en famille.

Un méchant antisémite 

Il assure que lui et ses proches ont été violemment frappés et insultés en français – la précision semble primordiale – par un inconnu en raison de son attachement bien connu à Israël. L’individu les aurait suivi alors qu’ils regagnaient leur hôtel. Il aurait traité Hassen Chalghoumi de « sioniste et de collaborateur » et lui aurait – accrochez-vous, l’assaillant est très fort – « donné un coup de poing dans le coeur ». Le Tunisien d’origine algérienne installé en France et affectionnant Israël aurait fini au sol. Rien que ça.

Une victime étonnée

L’analphabète rasé de près s’étonne donc de cette prétendue interpellation musclée alors que son soutien aux sionistes est avéré, et qu’il prend toute l’année plaisir à collaborer avec quiconque voudrait un tant soit peu stigmatiser la communauté musulmane à grand renfort d’amalgames. Autre hic dans le récit, l’ambassade de France à Tunis a affirmé ne pas être informée de cette agression à Gammarth. Cet incident survient à la veille du retour de l’imam en France, où on l’imagine impatient de retrouver son escort policière.

Hassen C. l’imam qui craignait plus les musulmans qu’Allah (exalté soit-Il) ?

Un commentaire

  1. Il n’a pas honte ce charles goumi clown……. vraiment prêt à tout pour faire la pleurnicheuse comme ses maîtres, c’est contagieux apparemment……

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*