Accueil / Islam / La valeur de nos savants

La valeur de nos savants

Certains d’entre nous pensent que les savants ne sont pas au fait des troubles qui touchent notre communauté, ou encore rejettent et critiquent leur jugement en faisant prévaloir leur raison sur la science islamique.

La nécessité de s’accrocher aux textes

La voie droite [As siratal Moustaqim] réside dans le suivi de la parole d’Allah [le Coran], de la voie prophétique [la Sunnah] selon la compréhension de nos pieux prédécesseurs, c’est-à-dire les trois générations bénies qui ont suivi notre Prophète Mohammed (Paix et bénédiction lui soient accordées) et ce dernier point est important. Car Allah le Très Haut dit :

{Les tous premiers (croyants) parmi les Émigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès!}
Sourate 9 At-Tawbah Le Repentir verset 100.

Alors que certains prétendent que les savants n’auraient d’intérêt pour les textes islamiques, ne serait-ce pas justement à travers leur suivi que nous aboutirions au succès?
Allah le Très Haut dit :

{ J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait}
Sourate 5 Al Maidah verset 3

Il (exalté soit-Il) dit également :

{Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété.}
Sourate Al-An’am 6 verset 153

Ces versets ne sont-ils pas clairs en fermant toute porte à la conjecture et l’innovation?
Or bien souvent conditionnés par ce concept occidental qu’est le libéralisme, et au nom de la liberté d’expression, nous nous permettons trop souvent de laisser notre raison l’emporter sur la vérité. C’est de cette attitude dénigrante envers la science que subvient les turpitudes et les divisions. Pour rappel citons le quatrième annulatif de l’Islam qui dit : « Celui qui a la conviction qu’une guidée, autre que celle du Prophète (Paix et bénédiction lui soient accordées) est plus parfaite que la sienne, ou qu’un jugement autre que le sien est meilleur, comme ceux qui préfèrent le jugement de ceux qui jugent hors des lois d’Allah [tawâghîts] à son jugement, est un mécréant ». Pour preuve ce verset où Allah glorifié soit-Il dit :

{Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans la façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à son Messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident.}
Sourate 33 les Coalisés verset 36

En réalité, il est important que nous retenions que les savants suivant la méthodologie de nos pieux prédécesseurs (salafs salihs) sont en fait les héritiers de notre Prophète (Paix et bénédictions lui soient accordées) et que par leur science qui est une grâce qu’Allah nous accorde, ils font figure de gardiens du chemin de la rectitude. Eux seuls ont la sagesse [Hikma] nécessaire, due à leur crainte d’Allah et le discernement [Fourqane] dû à leur science afin de nous éclairer sur la vérité et pour identifier le mal. Allah  exalté soit-Il dit :

{Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas}
Sourate 16 An-Nahl verset 43

C’est à travers l’acquisition de la science que nous obtenons l’aptitude à dissocier ce qui est bon ou mauvais. C’est pour cela que c’est auprès de ceux qui l’ont, que nous devons retourner.
N’est-ce pas ce que nous apporte l’Islam?
La connaissance du bien qu’agrée notre Seigneur afin que nous l’appliquions et celle du mal afin que nous nous en éloignions.
N’est-ce pas cela la piété? Et qui peut prétendre à ce titre si ce n’est nos savants?
Allah le Très Haut dit :

{Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur.}

Sourate 35 verset 28

Ce qu’il en est en réalité

Pour en avoir été témoin, les savants sont en contact avec des demandeurs de science partout dans le monde. Ils sont consultés par de nombreuses mosquées afin d’être éclairés sur leurs interrogations ou d’être conseillés sur l’attitude à adopter face au contexte dans lequel ils se trouvent et cela en respectant les textes et la méthodologie prescrite. Ils sont également conviés à des séminaires, face à des assises de milliers de personnes et cela dans divers endroits du globe. Donc comment peut-on prétendre qu’ils ne savent pas?
Cela ne les exempte pas d’erreurs, beaucoup d’entre eux en ont fait…
Heureusement! Car certains d’entre nous les auraient déifiés, seul notre Prophète (Paix et Bénédictions lui soient accordées) était exempté d’erreur, car il avait la révélation et n’était pas en proie aux passions. L’important étant de ne pas suivre un homme (mis à part notre Prophète), mais la vérité et ce qui fait consensus chez nos savants.
Le Messager d’Allah a dit:

{Il ne cessera d’y avoir un groupe parmi ma communauté (Oumma) qui restera clair sur la vérité, ne se souciant pas de ceux qui lui nuisent parmi ceux qui l’opposent jusqu’à ce que l’Ordre d’Allah vienne et qu’il soit toujours ainsi} Rapporté par Al Bukhari et Muslim.

Donc même si à tort nous pensons qu’ils ne connaissent pas la situation touchant certains de nos frères, le jugement qu’ils nous donneront sera le meilleur qui soit, car il se basera sur la parole d’Allah, la voie prophétique et l’interprétation de ses pieux compagnons. Nous leur cherchons des excuses pour toute erreur qu’ils auraient pu commettre, car ceux parmi eux qui se tiennent à la vérité ne demandent qu’à ce que celle-ci leur soit apportée afin qu’ils se repentent avant leur mort.

Car le rappel profite aux croyants…

Nous nous devons donc de reconnaître la valeur de nos savants, et nous souvenir que la science est une bénédiction qui n’est pas accordée à tous et qu’elle constitue une grâce pour notre communauté.
Abou Darda (qu’Allah l’agrée) a dit :

{J’ai certes entendu le Prophète (Paix et bénédictions lui soient accordées) dire:  » Celui qui emprunte un chemin par lequel il recherche une science Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le Paradis.} Authentifié pas Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud.

Nous oublions bien souvent que parmi les signes de la fin des temps préfigure la disparition de la Science. Le messager d’Allah (Paix et bénédictions lui soient accordées) a dit :

{Allah ne prend pas la science en l’arrachant (aux cœurs) des gens, mais Il reprend la science en reprenant l’âme des savants, jusqu’à ce qu’il ne reste plus de savants. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants qui seront questionnés et répondront sans aucune science, alors ils s’égareront et égareront les autres}. Rapporté par Al-Bukhari et Muslim.

L’Islam statue sur les choses présentes et à venir et c’est en nous accrochant à la vérité, révélée par la science, que nous réussirons. Le Prophète (Paix et bénédictions lui soient accordées) a dit :

{Celui qui vivra verra de nombreuses divergences, alors attachez-vous fermement à ma Sunna et à celle des compagnons bien guidés. Accrochez-vous à elle avec vos molaires et gardez-vous des choses forgées, car toute chose forgée est une innovation et toute innovation est un égarement et tout égarement est au Feu.}
Rapporté par Abu Dawud et par At-Tirmidhi Authentifié par Cheick Al-Albani.

Qu’Allah exalté soit-il préserve nos savants et nous gratifie encore longtemps de leur présence et de leur Science.


 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*