Accueil / Actualités / Australie : nouveau scandale islamophobe sur fond d’élections

Australie : nouveau scandale islamophobe sur fond d’élections

Après avoir fait  la connaissance de la « Sarah Palin » australienne, Stephanie Banister, ex-candidate aux élections législatives, devenue la risée de son pays en affirmant que l’Islam était un pays, la presse australienne nous présente, leur « Marine Le Pen » .

« L’Islam  une religion provenant de l’enfer »

Sherrilyn Church, une politicienne de 61 ans, appartenant au parti dénommé Rise Up Australia Party, dont le slogan est “keep Australia australian” (Gardons l’Australie australienne) a su se démarquer en scandant des propos islamophobes. Pour cette dernière l’Islam n’est autre « qu’une religion provenant de l’enfer ». De plus, elle déclare que sa priorité est d’interdire la construction de mosquées dans le territoire au sud de Brisbane, la capitale et la ville la plus peuplée de l’État du Queensland. Et pour justifier son choix d’interdire la construction d’édifices religieux musulmans, la candidate a une théorie on ne peut plus discutable :

Les gens de la mosquée peuvent être aussi charmants et agréables que les meilleurs Australiens, mais il y a aussi ces éléments, comme vous le savez à travers le monde, où des jeunes gens sont recrutés dans des camps d’entraînement djihadistes pour ces mosquées.

Des propos intolérables 

Le président du collège islamique de Bresbane, M. Yusuf, a déploré des propos dénués de sens et d’une profonde ignorance. L’Australienne, qui a indiqué de même que la foi musulmane et la citoyenneté démocratique étaient fondamentalement incompatibles, a ensuite affirmé que la charia ne convenait pas à l’ Australie.

La politique islamophobe

Les politiciens l’ont bien compris, parler sur et surtout contre les musulmans leur permet d’acquérir des bulletins de vote. Nous sommes les témoins d’une stigmatisation institutionnalisée et ces politiciens dénués de sens moral et ô combien ignorants, n’ont de cesse de se servir de la haine à l’encontre des musulmans pour asseoir leur notoriété.

Source : www.couriermail.com.au

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*