Accueil / Actualités / 3.000.000 € pour avoir été oublié en prison

3.000.000 € pour avoir été oublié en prison

Un étudiant américain vient d’être indemnisé par le gouvernement américain pour avoir été oublié 4 jours dans une cellule, il a obtenu un peu plus de 3 millions d’euros.

4 jours qu’il n’oubliera jamais

Le 21 avril 2012, Daniel Chong, un étudiant de Californie est arrêté chez un ami à lui ainsi que 6 autres personnes, il consommait du cannabis. Cette arrestation a eu lieu dans le cadre d’un raid de la DEA ( l’Agence américaine anti-drogue), Daniel est alors soupçonné d’être impliqué dans un trafic de drogue et d’armes.

Amené à la prison de San Diego et placé dans une cellule d’1,50 mètre  sur 3 mètres, Daniel fut finalement innocenté après un interrogatoire, et attend donc d’être libéré après qu’un policier lui aie dit : « on viendra te chercher dans une minute ». La minute durera finalement 4 jours, car Daniel a été oublié dans cette cellule.

Le calvaire de Daniel

4 jours plus tard, le 25 avril, un officier découvre David dans cette cellule, il est couvert d’excréments, l’officier étonné lui demande ce qu’il fait là. Alors Daniel raconte son long calvaire, il a passé 2 jours dans l’obscurité totale, n’avait rien à boire ni à manger, et était toujours menotté !

Daniel avait fini par boire son urine pour ne pas mourir de soif, et il a bien cru qu’il allait mourir, à tel point qu’il avait commencé à se taillader le bras avec un morceau de verre pour laisser un mot d’adieu à sa mère en lettres de sang.

Suite à sa libération, Daniel avait dû être hospitalisé 5 jours pour déshydratation, dégénérescence musculaire ainsi qu’une grave insuffisance rénale, et l’étudiant avait perdu 7 kilos !

Un dédommagement de taille

Plus d’un an après cette expérience plus que traumatisante, l’étudiant va recevoir la coquette somme de 4,1 millions de dollars (3,1 millions d’euros) d’indemnités de dédommagement du gouvernement américain.

L’avocat de Daniel, a déclaré dans une conférence de presse cette semaine que l’étudiant a dû suivre une psychothérapie et qu’il souffre de stress post-traumatique.

« C’est un accident, un très, très grave et horrible accident  » a déclaré Daniel.

 

Si seulement le gouvernement américain pouvait faire de même avec les prisonniers emprisonnés pour rien…

5 plusieurs commentaires

  1. Insolite !
    Une erreur dans l’article , je vous laisse trouvez lol

  2. L’Erreur :
     » … ni à manger, et était toujours menotté !  » et ensuite  » … allait mourir, à tel point qu’il avait commencé à se taillader le bras avec un morceau de verre pour laisser un mot d’adieu à sa mère en lettres de sang. »

    Comment peut-on taillader son bras en ayant les mains toujours menotté … !?!? 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*