Accueil / Actualités / Inondations meurtrières en Inde : près de 6000 morts

Inondations meurtrières en Inde : près de 6000 morts

Fin juin, des inondations hors norme ont frappé le nord de l’Inde, et c’est près de 6000 personnes qui ont semble t-il perdu la vie selon un annonce des autorités indiennes aujourd’hui.

 

Des morts et de nombreux disparus

5748 personnes sont portées disparues à ce jour et présumées mortes, et même si les autorités estimaient que certaines personnes sont peut-être rentrées chez elles ou ont voyagé sans aviser les autorités qu’elles étaient saines et sauves. Des corps flottant dans des rivières ont cependant été découverts à plusieurs centaines de kilomètres de la zone inondée ce qui montre bien la difficulté de retrouver les morts.

Des compensations financières vont commencer à être versées demain (mardi) pour les familles des victimes, selon Vijay Bahuguna, le chef du gouvernement de l’Uttarakhand, Etat le plus sinistré lors de ces crues démentielles.

Une  mousson d’une rare violence

Au plus haut de la saison touristique, le  15 juin dernier dans le nord de l’Inde, suite aux pluies de la mousson, les rivières en crue ont ravagé des zones entières, emportant avec elles maisons, immeubles, et villages. Plus de 1000 ponts et routes menant à des sites de pèlerinage hindou en altitude ont été détruits.

Cela avait conduit à la mobilisation de milliers de militaires, aidés d’hélicoptères de l’armée afin de permettre  d’évacuer plus de 100.000 personnes bloquées à cause des intempéries causées par cette mousson qui a débuté plus tôt que prévu, et qui s’est propagée à une vitesse extrêmement rapide.

Des explications suite à tant de dégâts

Plusieurs scientifiques, écologistes et agences d’aide au développement ont notamment expliqué que la déforestation ainsi qu’un développement urbain anarchique étaient probablement responsables du bilan désastreux et dramatique de ces inondations. Mais également la construction de barrages hydroélectriques ainsi que les projets miniers réalisés au cours de la précédente décennie avaient fragilisé l’écosystème des vallées de l’Etat d’Uttarakhand.

Des compensations financières pour les familles de victimes

Le gouvernement a annoncé le versement de 500.000 roupies (environ 3600€) pour les familles de chaque victime ayant perdu la vie dans les crues et glissements de terrain du 15 juin dernier. Et l’Etat d’Uttarakhand va également verser 500.000 roupies pour chaque enfant ayant perdu ses parents au cours de cette catastrophe . Chaque Etat indien se chargera de l’indemnisation de ses résidents. 924 disparus et présumés morts venaient de l’Uttarakhand.

 

Quand l’homme cessera de détruire la nature qui l’entoure et respectera la Création de Dieu, peut-être que des catastrophes de ce genre pourront être minimisées.

Et Dieu est Plus Savant.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*