Accueil / Actualités / Srebrenica : inhumés 18 ans après avoir été massacrés

Srebrenica : inhumés 18 ans après avoir été massacrés

Dans les années 90, l’Europe a été marquée par un conflit sanglant qui a eu lieu en Bosnie-Herzégovine. Ce conflit avait conduit au massacre de plus de 8000 hommes et enfants musulmans, que Dieu leur Accorde le Paradis.

Un hommage pour les victimes

Aujourd’hui, jeudi 11 juillet des familles ont pu enterrer leurs proches dix-huit ans après leur mort, 409 victimes du génocide de Srebrenica qui avaient été massacrées par les forces serbes et bosniennes. C’était aujourd’hui la journée de commémoration de ce massacre qui eut  lieu en 1995 et des milliers de musulmans ont afflué pour participer à cette journée, afin de se recueillir et de prier pour les morts. Les familles ont parcouru l’itinéraire sordide mais en sens inverse que tous ces hommes musulmans avaient parcouru à pied à travers les forêts pour fuir ce massacre de juillet 1995.

A ce jour, 6066 victimes ont été identifiées et inhumées, rappelons que ces corps avaient été mis dans des charniers ou fosses communes et que donc retrouver tous ces corps et les identifier n’est  pas une chose facile.

Parmi tous les restes retrouvés, il y a ceux de  la plus jeune victime de ce génocide, un bébé qui a été inhumé auprès de son père, assassiné lui aussi en juillet 1995 dans ce qui fut la tuerie la plus horrible en Europe depuis la seconde guerre mondiale.

Une mère a, quant a elle enterré aujourd’hui son fils, mais dont le mari avait aussi été tué lors du massacre, dix-huit ans après les faits, elle n’a retrouvé que deux os de son fils mais les années passant et la vieillesse approchant elle s’est résignée à l’enterrer sans attendre de retrouver d’autres restes.

Retour en juillet 1995

images (43)

images (44)

L’enclave musulmane qui a été le théâtre de ce génocide, qui était pourtant une « zone protégée » de l’ONU avait pourtant quelques mois avant la fin du conflit en Serbie été prise d’assaut pas les troupes serbes-bosniennes qui en avaient pris le contrôle et avaient ainsi massacré des milliers de personnes en seulement quelques jours.

 

La justice pénale internationale a plus tard qualifié le massacre de Srebrenica en « génocide », mais cet événement sanglant et meurtrier est toujours un point de désaccord entre les musulmans et les Serbes dont les autorités politiques tentent de minimiser la gravité et l’horreur.

Et ce malgré des excuses remarquées du président Serbe, en effet une vidéo le montre à genoux et demandant pardon, en parallèle de nombreuses condamnations ont été prononcées à l’encontre d’ex-militaires et de responsables politiques à l’époque de ce massacre, jugés au Tribunal Pénal International pour génocide.

Il reste encore environ 2000 victimes non-identifiées.

 

A diverses époques et divers endroits du monde, des massacres et génocides ont eu lieu sur des populations minoritaires et sans défense, récemment et aujourd’hui encore quand on voit la situation en Birmanie, en Palestine, en Tchétchénie, en Chine ou ailleurs on ne peut qu’être révolté et attristé de voir comment l’homme peut être cruel et inhumain.

Que Dieu Ouvre grand les Portes de Son Vaste Paradis à toutes ces victimes d’actes horribles.

 

 

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*