Accueil / Actualités / Islamophobie : Les femmes, principales victimes

Islamophobie : Les femmes, principales victimes

D’après le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), 469 actes islamophobes au courant de l’année 2012 ont été recensés. Cela représente donc une augmentation de 57 % par rapport à 2011. Selon le porte-parole, il s’agit « d’une explosion des actes islamophobes ».

Les paroles racistes ne suffisent plus

En 2 ans, les actes racistes ont quasiment triplé. En effet, on passe de 188 actes en 2010 à 469 en 2012, soit au moins une victime par jour, d’après le rapport annuel du collectif.

Cette recrudescence serait directement liée aux derniers évènements survenus, notamment avec l’affaire Merah de 2012 ou encore celle du « pain au chocolat » de Jean-François Copé.

Comme les paroles ne suffisent plus, les antagonistes de l’Islam s’attaquent directement à leurs proies. Ainsi, en 2012, une quarantaine de mosquées ont été victimes de plusieurs attaques telles que des profanations ou encore le dépôt de têtes de porc.

«Il y a une tendance lourde d’explosion des actes islamophobes et dans le même temps il se trouve que les gens vont de plus en plus déclarer ces actes», a déclaré mercredi, lors d’un point de presse, le porte-parole du collectif Marwan Muhammad.

«Ce qui est le plus inquiétant c’est le passage à l’acte», note pour sa part Samy Debah, président du CCIF.

Les femmes, proies idéales

85 % des victimes de l’islamophobie sont des femmes, selon le CCIF. Les derniers évènements survenus ne peuvent que confirmer ce chiffre aberrant. Argenteuil, Val-d’oise, Gaillac ou encore le Tarn, pour chacune de ces villes, les habitants ont dû faire face à la réalité : plusieurs femmes voilées ont été victimes de l’islamophobie.

L’islamophobie s’accroît de jour en jour, pourtant, rien n’est fait de la part du gouvernement pour cesser ces actes. La menace, notamment pour les croyantes, est belle et bien là. Face à ce désarroi, des applications pour Smartphone et tablettes pour faciliter le signalement d’actes islamophobes ont été lancées. Et ce n’est qu’un début…

Source : Le Figaro

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*