Accueil / Actualités / Ouïghours : musulmans de Chine en danger

Ouïghours : musulmans de Chine en danger

L’oppression contre la minorité musulmane de Chine n’a pas cessé et s’est accentuée la semaine dernière encore. Et les autorités chinoises n’ont pas l’air de vouloir se calmer.

Une semaine très violente

Ce week-end afin de montrer leur volonté de ne rien céder et que la répression contre les Ouïghours n’est pas prête de s’arrêter, les autorités chinoises ont organisé une parade militaire des plus impressionnantes à Ouroumtsi, la capitale de la région du Xianjiang, région de Chine à majorité musulmane.

20090706-urumqui4

Cette région du nord-ouest du pays a été en proie cette semaine à des affrontements et troubles sanglants. Mercredi, des affrontements entre policiers et manifestants avaient causé la mort de 35 personnes, ces heurts étaient les plus meurtriers depuis 2009. Deux jours plus tard, vendredi, plus de 100 émeutiers, désignés comme « terroristes » pas le régime chinois ont semble-t-il attaqué des bâtiments officiels.

 

Les deux événements de la semaine ont donc eu comme réponse la démonstration de force menée par le pouvoir chinois lors de cette parade militaire avec chars et véhicules blindés à l’approche du 4ème anniversaire des émeutes du 5 juillet 2009 qui avaient causé la mort d’environ 200 personnes à Ouroumtsi.

Une minorité dans une région où ils étaient pourtant majoritaires

46% de la population du Xianjiang (turcophones) est Ouïgoure et 39% de l’ethnie dominante des Hans, selon des chiffres officiels. Mais depuis plusieurs décennies, des millions de Hans  se sont installés dans la région afin de travailler dans les mines de charbon et dans l’exploitation du gaz.

Le régime de Pékin dément toujours la répression à l’encontre de cette minorité ethnique, et la Chine continue d’imposer des restrictions d’information sur la province rebelle du Xinjiang, tout comme l’accès restreint à la région qui avait été bloquée plusieurs mois après les événements violents de 2009.

En Chine, en Birmanie, en Russie, et ailleurs, bien souvent là où les musulmans sont en minorité ils sont opprimés, qu’il est triste de voir cela et de continuer d’assister à  ces crimes dans le silence le plus total.

Un commentaire

  1. nan, c pas directement contre les musulmans, c surtout qu’ils veulent une indépendance de cette région, comme les autres ( Tibet, mongol,…) des qu’ils réussissent ben la chine devient très petit, et dans leur région ils sont majoritaire ( voir carte chine ethnique) mais les han ( majoritaire en chine ne veulent pas) ne veulent pas cette indépendance, donc, ils partent vivre chez les mongols, ouïgours, et Tibet, autre, pour se mélanger et ne plus avoir le droit d’une indépendance, et ils font des répression mais pas parce qu’ils sont musulmans, c’est juste qu’ils veulent leur indépendance, sinon les tibétains sont musulmans aussi? car ils se font frappes dessus? après y a tjr des actes islamophobes bien sur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*