Accueil / Islam / Ne te contente pas d’excuses et d’invocations virtuelles
Ne te contente pas d'excuses et d'invocations virtuelles

Ne te contente pas d’excuses et d’invocations virtuelles

Chaque année à l’approche de Ramadan, ce mois cher au cœur de tous les musulmans, sur les réseaux sociaux ou par messages téléphoniques, les demandes de pardon virtuelles pullulent.

Le plus beau message

Chacun y va de sa formule la plus jolie, la plus travaillée, la plus touchante et bien souvent, par la grâce de Dieu, la plus sincère. Seulement, quelques mots tapotés sur un clavier, aussi agréables et apaisants soient-ils, ne peuvent remplacer la présence d’un frère ou d’une sœur aimé(e) en Allah. La chaleur d’une accolade et la douceur d’un sourire donnent du poids à nos paroles et marquent profondément les esprits.

Le temps d’une visite

Il n’est pas toujours aisé de regarder en face la personne que l’on pense avoir heurtée, ou bien celle envers qui l’on est persuadé d’avoir finalement été injuste, et de mauvais conseillers nous soufflent d’emprunter le chemin de la facilité, celui de l’envoi groupé, des excuses à distance, finalement si détachées.

Cette année mon frère, ma sœur, en plus de poster ton plus beau message face à ton écran, si tu en as la possibilité enlace ton frère, ta sœur, tes proches et comble, non plus seulement leurs yeux, mais aussi leurs oreilles et leur cœur, en leur murmurant, le temps d’un souffle, tes précieuses invocations.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*