Accueil / Écrits libres / Musulmane et/ou Française ?

Musulmane et/ou Française ?

Halte là, amateurs de sensationnalisme ! Passez votre chemin, les musulmanes françaises qui ont accepté de témoigner ici, sont « anormalement normales ».

Les musulmans, hommes et femmes, occupent aujourd’hui une place importante dans cette société, mais ils sont très mal perçus par les médias prosaïques qui baignent dans l’amalgame. Paroles à ces sœurs voilées, définies par ces derniers comme femmes oppressées n’ayant aucune prestance jonglant entre le pressing et le presse-purée et ce prestissimo de peur que leurs prestes maris les taclent de pression. Pas de place aux idées reçues, place à celles qui conjuguent foi et identité française, tout en proclamant leur religion.

Si on nie leur francité, elles ripostent en proclamant qu’elles sont des citoyennes comme les autres. Être Française et/ou musulmane, ce sont elles qui en parlent le mieux…

images

« Française ou musulmane, c’est une question qui fâche ! Pour moi, ma religion est un atout dans notre société, bien que ces derniers temps, on est dans le collimateur. Les médias nous diabolisent, et je reste convaincue que l’effort doit venir des autres personnes pas de nous, on peut plus faire d’efforts, on est déjà très discrets. On a constamment  cette impression que l’on nous attend toujours au tournant… C’est frustrant ! On demeure toujours dans le caricatural, on existe, on ne peut être devenir transparents. Notre génération est engagée, nous sommes des acteurs essentiels dans ce pays. J’ai les mêmes droits que Jules et Julie, il n’y a qu’une solution : nous accepter nous « autres Français ». » Hakima

« Ma religion passe en premier, et en tant que Française, ma religion m’apporte une véritable paix, un équilibre qui m’est nécessaire. Je suis voilée et mon choix n’est pas toujours bien perçu, j’estime avoir le droit d’être différente sans qu’on m’étiquette de soumise ou d’inculte. À moi de m’imposer et barrer la route aux préjugés. Je participe activement à la société de sorte de mieux me responsabiliser et ainsi monter que ce pays est aussi le mien. » Nawal

« Nous sommes des nouveaux Français, issus du brassage ethnique. J’affirme que je suis Française, ma famille, mon vécu sont ici et je vais même surement mourir dans ce pays. Je suis une Française portant le jilbab, qui porte des Adidas, qui prie cinq fois par jour et qui va acheter son journal chaque matin… N’en déplaise à Marine Le Pen et Eric Zemmour ! Être islamophobe aujourd’hui, c’est devenu politiquement correct. Je me sens Française, ce sont les autres qui me considèrent comme une étrangère, non intégrée et non intégrable. »  Emma

« Française ou musulmane ? Ça relève de l’absurde pour moi. Vivre sa religion en France reste un véritable défi, je refuse tout communautarisme. Il est nécessaire que la France, cette république nous garantisse la liberté de pratiquer notre religion. Sa devise n’est-elle pas : liberté, égalité, fraternité ? »  Imene

La France demeure le pays d’EU qui contient le plus de musulmans, soit près de six millions : une véritable myriade de couleurs… Six millions qu’aucun ne traite comme un seul homme, hélas. Ces croyants refusent de toujours devoir prouver, témoigner de leur allégeance à leur pays natal, cette France qui les rejète. Fatigués de cette islamophobie envahissante, ils appellent à décoloniser les idées reçues, et à combattre les préjugés, les prêts-à-penser. 

Heureux sont ceux à qui leurs mouvements, leurs choix, leurs soucis et leurs combats, sont consacrés à Allah et non à ses créatures xénophobes. 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*