Accueil / Actualités / La Turquie interdit la vente d’alcool

La Turquie interdit la vente d’alcool

L’Etat turc est considéré comme laïc depuis 1937, la constitution déclare que « l’État turc est républicain, nationaliste, populiste, étatiste, laïque et réformateur ». Mais aujourd’hui le gouvernement adopte une loi réglementant la vente d’alcool. 

Stop aux abus

La loi mentionne désormais l’interdiction de vente d’alcool entre 22h et 6h du matin. Le gouvernement décide aussi de mettre fin aux publicités de produits alcoolisés et impose aux diffuseurs de brouiller les images montrant des boissons alcoolisées à la télévision. De plus, les risques liés à l’alcool devront être mentionnés sur les étiquettes.

En effet, ce nouveau projet de loi, en attente de l’accord du président, à pour but d’améliorer la santé publique. Le président de l’AKP (parti pour la justice et le développement), Tayyip Erdocan, dénonce les dérives de l’alcool :

« Nous ne voulons pas d’une génération qui titube jour et nuit sous l’emprise de l’alcool. »

Ce dernier a déclaré, il y a quelques semaines, que la boisson nationale est l’ayran (boisson à base de yaourt) et non pas l’alcool.

AFP_130511_xj7dt_recep-tayyip-erdogan_sn635

Une réglementation qui ne plaît pas à tout le monde

Cette nouvelle loi ne laisse pas de marbre l’opposition laïque. Nazli Ilicak n’a pas manqué de le faire savoir. En effet, selon lui, ce nouveau projet de loi n’aurait pas pour objectif la prévention mais serait une atteinte à la liberté. Ce dernier à l’air d’oublier que même dans les pays européens, à minorité musulmane, des préventions contre l’abus d’alcool sont adoptées.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2002, le gouvernement ne cesse d’améliorer les conditions de vie de ses citoyens vis-à-vis, notamment, de la consommation d’alcool. Cet exemple est, une fois de plus, la preuve que les prohibitions en Islam ont pour unique objectif le maintien de l’homme en bonne santé. 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*