Accueil / Écrits libres / Deux poids deux mesures : le procédé du siècle

Deux poids deux mesures : le procédé du siècle

Le monde entre dans une phase de diabolisation de l’Islam. Et inversement, l’Islam, lui, a le vent en poupe, s’érigeant comme religion la plus fédératrice, grossissant ainsi un peu plus les rangs de ses fidèles. Il est le sujet principal de toutes les discussions,  sur le poste télé ou au coin de la rue, sa croissance effare, sa richesse force le respect bien que son message demeure incompris de beaucoup.  Ce qu’il est judicieux de pointer est la manière dont on décante l’information quand elle inclut le paramètre islamique. Ainsi, pour des faits similaires, nous assistons à des discours disjoints.

Inadvertance ou savant emploi des mots ?

Premier cas et non des moindres, ce qu’on appelle « le conflit israélo-palestinien ». À armes égales, on aurait pu confronter les deux parties sauf que, d’une part nous avons un état colon qui dévore chaque jour des parcelles de terrain, assisté par la plus grande puissance mondiale (j’ai nommé la police du monde alias les States), devenant ainsi une des armées les plus dotées, au 16ème  rang mondial selon l’IDH de l’ONU (source Wiki) et j’en passe. De l’autre, on a l’antipode. Un bout de terrain ravagé, un pays pillé qui a du mal à être reconnu en tant que tel, qui, lorsqu’il se plaint se fait soulager par une pluie de missiles. Le premier crime que commet l’Homme est d’appeler cela une guerre. Il n’y a jamais eu eu guerre là-bas, il y a eu des génocides, des exterminations, une vraie « Shoah » au sens étymologique du terme mais pas de guerre. Et l’opinion publique toussote, l’ONU courbe l’échine et la France lèche-bottes de sionistes avares, lève le doigt comme l’élève que t’as envie de gifler tellement il respire l’hypocrisie, pour dire « c’est pas bien, il faut faire la paix, il faut discuter comme des grands et gnagnagna », comme si on était sous le préau de la cour de récré et qu’on réglait un différend juvénile. Une roquette artisanale et la bande de Gaza est une bande armée, terroriste et entreprenante. Des F-15, F-16, non en Israël ce ne sont pas des appartements énormes avec des dizaines de chambres, non, ce sont juste des avions militaires qui ont fait près de 8.000 morts dont un millier d’enfants, et quand l’état hébreu les sort, ce n’est que de la légitime défense, évidemment, ils affrontent l’équivalent de l’URSS. Deux poids deux mesures.

joker

pas terroriste mais fou ?

Quand un homme cherche à faire un nettoyage ethnique, qu’il affirme son nazisme, ce n’est n’est qu’un déséquilibré. Anders Breivik, que pourrait-il être d’autre ? Un terroriste, ce n’est pas ça… Un terroriste c’est un gars qui tue des juifs ou des soldats. Et rien d’autre, du moins en France. Mohamed Merah dont l’histoire ne manquera pas de vous faire suffoquer de rire tellement les manipulations sont nombreuses, lui est un terroriste bien que l’enquête démontre qu’il a été manipulé de bout en bout par des agents secrets français, le laissant faire ce qu’ils voulaient qu’il fasse pour mieux le fusiller après car en France, le GIPN, l’une des forces d’élite les plus préparées au monde n’est pas capable avec tout le matos qu’ils ont de le neutraliser sans le tuer. Lui enlever la vie c’est enlever la vérité qui va avec. Lui, c’est un terroriste dans l’esprit des gens mais il ne révélera jamais ce qu’il sait, tout comme à Londres, c’étaient des terroristes musulmans (ça y est je l’ai glissé !), parce qu’ils ont prononcé le mot « Allah », tout comme à Boston c’étaient des terroristes musulmans car ils ont des origines tchétchènes. Mais ceux qui ont décimé des familles, les fous furieux qui ont arrosé tout ce qui bougeait durant la dernière décennie aux USA, fusillade sur fusillade laissant des étudiants et des enfants jonchés au sol, le dingue qui s’est pris pour Joker lors de la projection du film Batman, tous ceux-là, n’ont rien d’arabes et non pas non plus dans leur vie entière publié de statuts sur Facebook ou ailleurs, du type « I love Jihad ». Ils ne sont pas des terroristes car la définition du mot « terrorisme » selon Larousse est « l’ensemble d’actes de violence (attentats, prises d’otages, etc.) commis par une organisation ou un groupe d’individus, agissant pour son propre compte ou pour celui d’un État, en vue de créer un climat d’insécurité, d’exercer un chantage sur un gouvernement ou une organisation internationale, afin de satisfaire une haine à l’égard d’une communauté, d’un pays, d’un système. » Il est évident après lecture que non, ce n’est pas du terrorisme. Double discours.

"oui, un ministre de l'Intérieur peut fièrement porter une kippa"

« oui, un ministre de l’Intérieur peut fièrement porter une kippa »

Lorsqu’on crie à l’antisémitisme et qu’on court après les signes ostentatoires pour voir un Valls orné d’une kippa assurer que « oui, un ministre de l’Intérieur peut fièrement porter une kippa », on recherche alors la concordance. Valls mettra t-il une chachiya (chapeau musulman) un jour ? Rien n’est moins sûr, ceci dit, ce qui est certain c’est qu’en France, pays ayant abrogé la loi interdisant le port du pantalon pour la femme seulement le 31 janvier 2013, porter une jupe ample, ou un bandeau c’est ostentatoire. La mini-jupe et le string ne le sont pas car on voit que tu es intégrée, c’est visible après tout. Pourtant en Suède, les filles portent leur voile et les garçons leur kippa et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. En France, non, c’est céder à l’extrémisme. On avance la laïcité quand on parle d’Islam, pare-feu usé et désabusé qui n’a plus aucune signification. Islamophobie, les politiques se demandent encore pourquoi on veut inventer ce mot, alors leur demander de défendre la cause qui se trouve derrière c’est lutter contre le vent. Là aussi, les mots ne se valent pas car les causes ne se valent pas. Deux poids deux mesures.

En Birmanie, en Chine, en Russie il y a des massacres qu’aucun terme ne peut qualifier. Pire qu’une épuration ethnique.  Mais ça n’émeut pas. Le Mali oui, ça émeut. Envoyer des soldats là-bas pour se faire descendre et pour faire défiler des cercueils c’est plus noble, leur vie ne vaut-elle rien ? La France a-t-elle besoin de ça alors qu’elle ne peut se sortir du pétrin économique dont elle est esclave ? Non, et encore non.

Il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que l’Islam est le bouc-émissaire de tous les maux sociétaux, maux réellement provoqués par ceux qui les déplorent, coupables des malaises, coupables des discours haineux, coupables des débordements, coupables d’asservir leur devenir. Alors que le deux poids deux mesures persiste ou pas, il y a aura toujours des esprits sains pour rectifier le tir tant que l’Homme n’aura pas vendu son âme au Diable.

4 plusieurs commentaires

  1. Salam alaykom, je pense qu’il y a une erreurs car vous dite  » le GIGN, l’une des forces d’élite les plus développées au monde n’est pas capable avec tout le matos qu’ils ont de le neutraliser sans le tuer », alors que c’est le GIPN qui a mené le raid et dont je ne comprend toujours pas pourquoi le GIGN n’a pas intervenu suite a la première tentative du GIPN qui devaient simplement prendre le soin de forcer la porte avec un bélier.

  2. Wa’alaykoum salam, barakaAllahou fika pour cette rectification.

  3. Wa fik barakAllah.

  4. Des ministres français qui ont porté la kippa y ‘en n’a pleins !
    Par soucis d’égalité à quand une ministre portant le voile ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*