Accueil / Actualités / Yémen : un programme pour lutter contre l’illétrisme

Yémen : un programme pour lutter contre l’illétrisme

Au Yémen, un tiers des enfants sont privés d’éducation en raison du manque des services éducatifs.

Selon un rapport établi par le ministre de l’éducation, Abdul Razzaq Al Ashwal, deux millions d’enfants yéménites, à l’heure actuelle n’ont pas accès à l’éducation. Le Yémen est le pays le plus pauvre du Moyen-Orient, pays touché par l’inégalité, les conditions de vie demeurent instables, les enfants sont amenés à baigner dans la mendicité. Nombreux, n’ayant pas accès à l’éducation, se tournent vers un travail dés leur plus jeune âge. 250 000 élèves vont dans des écoles à l’air libre, sans toit, et avec peu de matériel scolaire.

Pour lutter contre l’illettrisme, le ministre Abdul Razzaq Al Ashwal a déclaré lancer un projet nommé : « Un emploi pour une éducation » pour la prochaine rentrée scolaire. Un projet qui créera 3 500 postes enseignants, où seront privilégiées les femmes enseignantes avec un salaire symbolique de 120 à 180 dollars. Ce programme contribuera à combler le déficit des services éducatifs afin que tout enfant ait droit à l’éducation.

Enfants, écrire des mots dessinait en nous des mondes, emmitouflant des joies précieuses. Avec eux et par eux se dressaient nos émotions et nos rêves. Parfois même ces quelques lettres alignées nous guérissaient de nos maux, alors qu’en est-il des enfants privés d’éducation ? Quel sera leur avenir ?

 

Photo : Une petite élève yéménite lit au tableau. UNESCO/Linda Shen

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*