Accueil / Actualités / Islamophobie : les portes d’une mosquée maculées de sang

Islamophobie : les portes d’une mosquée maculées de sang

Un acte islamophobe de plus en France. Dans la nuit de samedi à dimanche, des individus n’ayant visiblement pas grand chose de plus à faire que d’exposer leur haine aveugle au grand jour, ont couvert les portes de la mosquée de Limoges de ce qui semblerait être du sang.

Du sang de porc ?

Le liquide rouge est en cours d’analyse mais vrai sang ou pas, l’effet, le choc, restent les mêmes. Le gardien de l’édifice religieux, qui s’en est aperçu un peu avant 5h dimanche, a immédiatement prévenu le recteur Hassan Izzaoui. Une enquête est ouverte et ce dernier devrait porter plainte.

Selon le commissariat central, « les effectifs ont constaté sur place que les portes de l’édifice étaient maculées d’un liquide rouge qui s’apparente très clairement à du sang. Des prélèvements ont été effectués et des analyses sont en cours qui devront confirmer cette hypothèse, mais aussi la nature du sang : humain ou animal ».

Des tags nazis et des excréments

Cet acte infâme et dégradant n’est pas sans en rappeler d’autres. En effet en Juillet 2012, des croix gammées avaient été taguées dans le bâtiment. En Septembre ensuite, ce sont d’excréments dont avaient été badigeonnées les portes. Cependant « il est trop tôt pour dire si cet événement est à lier aux autres attaques dont l’édifice a été la cible ces derniers mois », a confié une source policière.

Des enquêtes qui n’avancent pas

« Ça a commencé avec les tags, ensuite on a eu les excréments, et dernièrement nous avons reçu une lettre avec un morceau de viande de porc, ce matin c’est du sang… C’est lassant, mais surtout écœurant », a déploré le recteur. La police enquête toujours sur les précédentes dégradations mais n’a encore procédé à aucune interpellation, a-t-il précisé. Une ‘efficacité’ qui, de toute évidence, n’impressionne aucunement les xénophobes.

Et comme bien souvent dans les mosquées, des cours pour les enfants avaient lieu dimanche matin. Avant l’arrivée des petits à 10h, les portes ont été nettoyées pas les services de la Ville.

 

Source : leparisien.fr

 

Un commentaire

  1. Mais pour une cinagog les mediats nous auraient diffuser l’info pendant 1 semaine en trouvant même les coupables

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*