Accueil / Actualités / Quand une organisation musulmane décide de venir en aide à la communauté juive

Quand une organisation musulmane décide de venir en aide à la communauté juive

Une organisation musulmane d’Angleterre a pris la décision de venir en aide à la communauté juive de Bradford, contrainte de lever des fonds afin de faire subsister leur synagogue menacée de fermeture.

Ça se passe en Angleterre

Selon le journal Telegraph, le conseil des mosquées de Bradford a pris les devants en collaboration avec la municipalité locale afin de récolter les fonds nécessaires pour éviter la fermeture de la synagogue de la ville de Bradford en Angleterre construite en 1880. L’enjeu étant de conserver le bâtiment et qu’il puisse demeurer un lieu sacré pour la communauté juive, ainsi que pour les générations futures.

L’aide de la communauté musulmane

Lorsque les dirigeants de la synagogue ont approché la communauté musulmane de Bradford afin de recevoir une quelconque aide, c’est avec les bras ouverts que la sollicitation a été reçue :  » Il ne faisait aucun doute que nous prendrions la décision de les aider » a déclaré Zulfi Karim, le secrétaire du conseil des mosquées de Bradford.

La cause

La ville de Bradford comptait 500 juifs en 2008 selon la BBC, les nombreux juifs venus d’Europe pour s’installer à Bradford ont aujourd’hui fortement diminué. L’absence de fonds s’est donc faite ressentir, d’où la menace de fermeture du lieu de culte. « Nous travaillons main dans la main afin de sauver la synagogue » affirme Rudy Leavor, responsable de la synagogue.

Une belle morale

Une belle histoire qui n’est pas sans rappeler la grandeur d’âme dont doit faire preuve chaque musulman, comme nous l’ont enseigné le prophète (Paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) ainsi que les compagnons et notamment Umar Ibn Al Khattab qui refusa de prier dans une église afin de la préserver et d’éviter que les musulmans ne la transforment en mosquée.

Le respect et la tolérance sont des valeurs primordiales pour une bonne entente entre les communautés musulmanes et juives. Cependant, il est regrettable que ce ne soit visiblement pas réciproque de nos jours et que les non-musulmans ne fassent pas preuve d’autant de solidarité pour faire valoir les droits de notre communauté.

Crédit photo : Freephoto

 

Un commentaire

  1. Sauf ceux qui occupe la Palestine .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*