Accueil / Actualités / Tunisie : guerre ouverte entre le gouvernement et les religieux

Tunisie : guerre ouverte entre le gouvernement et les religieux

Samedi 11 mai 2013, de violents affrontements ont eu lieu entre les forces de l’ordre et des manifestants à Tunis. Retour sur cette guerre ouverte entre ces deux parties.

Comment ?

Le bras de fer avait commencé à cause de l’installation de tentes de prédication de religieux qui ont aussitôt été dispersés par les forces de l’ordre à coups de bombes lacrymogènes, voire des pierres et des cocktails Molotov. Au final, 3 personnes ont été arrêtées le week-en dernier.

Mêmes scènes observées dans plusieurs régions du pays

Les forces de l’ordre ont empêché les religieux de dresser ces tentes de prédication un peu partout en Tunisie : dans le sud, de Tataouine à Médenine  en passant par Sfax puis au nord sur Tabarka et Bizerte.

Changement de ton politique

Aujourd’hui, face au danger causé lors de ces violents affrontements, le parti au pouvoir d’Ennahda se dit « dans l’obligation d’assumer son rôle de parti en charge de l’Etat ».

 Quel tribut pour obtenir une paix civile ainsi qu’une liberté religieuse en Tunisie ? Affaire à suivre…

Source : El Watan

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*