Accueil / Actualités / Bangladesh : une femme survit après 17 jours sous les décombres

Bangladesh : une femme survit après 17 jours sous les décombres

Un pays musulman qui vire des filles voilées d’un lycée, un nouveau virus mortel en France, une Syrie ravagée encore bombardée, les nouvelles ne sont pas vraiment rose cette semaine. Mais comme à chaque fois, il y a toujours une lueur d’espoir dans l’obscurité. Et cette lueur aujourd’hui, c’est cette jeune femme, survivante du terrible effondrement au Bangladesh, qui nous la laisse entrevoir.  

ARABIE SAOUDITE

141 prisonniers d’origine indonésienne auraient été graciés par le Roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud. Suite à cette clémence accompagnée d’un règlement de leurs dettes, une partie d’entre eux a été rapatriée en Indonésie.

picture-82MEXIQUE

Le petit-fils de Malcolm X, Malcolm Shabazz, est mort des suites d’une violente agression ce jeudi 9 mai 2013, à Mexico.

SYRIE

Israël bombarde à nouveau la Syrie, profitant du fait que le gouvernement en place ne ripostera pas, trop occupé à décimer son peuple…

triste hopitalFRANCE

Mercredi 8 mai 2013, le ministère de la Santé a confirmé un cas de coronavirus sur le territoire français. Ce « nouveau » virus a provoqué la mort d’une vingtaine de personnes à travers le monde.

MAROC

Dans un lycée de Tanger, un directeur et ses employés de la sécurité ont, sans ménagement, mis à la porte quatre lycéennes. Leurs voiles étaient, selon le chef d’établissement, « trop longs ».

obesiteEMIRATS ARABES UNIS

Taux d’obésité record aux Emirats, qui dépasse même celui des Etats-Unis, patrie de la mal-bouffe. Un mode de vie à revoir de toute urgence quand on sait que le deuxième taux de diabète le plus élevé au monde est détenu par le peuple émirien.

BANGLADESH

Après 17 jours de fouilles, une jeune femme a été retrouvée sous les décombres de l’immeuble, en vie. Elle a survécu par la grâce de Dieu, avec 4 biscuits et un peu d’eau. Le bilan de l’effondrement ne cesse, par ailleurs, de s’alourdir. 610 morts dénombrés pour le moment, sur plus de 3000 ouvriers présents lors du drame.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*