Accueil / Actualités / Israël bombarde en Syrie

Israël bombarde en Syrie

L’aviation israélienne a à nouveau mené un raid et bombardé sur le territoire syrien ces jours-ci, dans le silence médiatique le plus total et sans réponse du régime syrien , trop occupé à massacrer son peuple, malgré semble t-il une dizaine de soldats syriens tués

Retour sur les faits

Cette semaine, l’aviation israélienne a bombardé des cibles militaires à Damas la capitale Syrienne, des sources de renseignements occidentaux ont indiqué que les cibles étaient un convoi d’armes, incluant des missiles, destinés à la milice chiite libanaise Hezbollah. Le gouvernement syrien a pour sa part déclaré qu’un centre de recherches ainsi que deux autres cibles non spécifiques avaient été touchées par des missiles air-sol tirés par des avions de guerre israéliens. Ce n’est pas la première fois qu’Israël attaque la Syrie de la sorte, il y a quelques années les avions de guerre israéliens avaient survolé le palais présidentiel de Bashar al-Assad sans être interceptés, d’ailleurs les défenses antiaériennes n’avaient même pas été déployées pour repousser les avions hostiles.

D’autre part, les avions israéliens ont frappé récemment plusieurs cibles dites « sensibles » en Syrie, et comme bien souvent les réactions du régime syrien n’avaient pas été plus loin que des pseudos avertissements avec entre autres les porte-parole du régime qui promettaient de riposter si l’Etat sioniste recommençait. Il est peu probable que le régime d’Assad réagisse clairement, même si Israël reprenait les bombardements de ce genre plusieurs fois.

Mais que fait Bashar ?

La dynastie Assad souhaitant rester au pouvoir au-delà de toute considération, attaquer Israël dans le cadre du droit de la Syrie à la légitime défense ne ferait qu’accélérer le processus de chute du régime, autant dire que Bashar ne prendra pas ce risque. Il semble que la survie de son régime soit plus importante que l’honneur et la survie de la Syrie. La légitime défense n’est pas seulement une question de force militaire, c’est aussi une question d’honneur et de dignité nationale, ce que le régime Assad de la minorité alaouite ne possède pas.

Prenons en comparaison l’exemple du Hamas en Palestine, ou d’autres mouvements de résistance, ils ripostent à chaque attaque israélienne, alors qu’ils n’ont pas d’armée ni de force militaire à proprement parler comparé à la force militaire de Tsahal (l’armée israélienne). Donc, la question qui se pose est pourquoi est-ce qu’un petit groupe de résistants peut riposter en cas d’attaque par Israël alors qu’une force militaire énorme comme l’armée de Bachar al-Assad est terriblement impuissante à défendre l’honneur national de la Syrie?

Israël a tous les droits ou Bashar préfère t-il fermer les yeux ?

L’armée syrienne est officiellement surnommée « Humatudiyar » ou « les protecteurs de la patrie. » Toutefois, dans la pratique, l’armée syrienne est de nature politique et sa mission ultime est de maintenir le régime sectaire au pouvoir à tout prix et en toutes circonstances. En effet, si l’armée syrienne, étroitement contrôlée par le culte alaouite ésotérique, utilisait seulement 10% des moyens militaires utilisés dans l’abattage de son propre peuple, il serait concevable de dissuader les attaques israéliennes et les provocations. Alors face à Israël où sont les avions de guerre du régime qui font pleuvoir la mort et le feu sur les quartiers syriens à Damas, Alep et Homs? Où sont les Shabbihas du régime qui mènent des raids régulièrement dans les villages sunnites voisins où l’on égorge en masse les femmes et les enfants dans un « nettoyage ethnique ». En effet, où est toute la rhétorique sur la résistance anti-sioniste et l’anti-impérialiste que nous entendons depuis ces 50 dernières années?

Le régime syrien résistant ou criminel ?

  Un régime qui assassine ses propres citoyens et qui détruit complètement les villes et villages syriens afin de garder une famille au pouvoir, même dans les meilleures conditions ce régime n’est pas moins mauvais qu’Israël. Le régime infâme prétend qu’il est pris pour cible par Israël pour sa résistance au sionisme et à l’impérialisme. Mais depuis quand était la résistance au sionisme et à l’impérialisme consiste à démembrer les enfants syriens à la hache et depuis quand violer des femmes syriennes et les filles écolières est une forme de résistance au sionisme et à l’impérialisme américain?

Les crimes commis par Israël contre la Syrie ne correspondent pas à un centième des crimes de génocide commis par le régime syrien contre son propre peuple et qu’il est triste de comparer et les crimes israéliens et les crimes du régime syrien contre son propre peuple. La tyrannie du régime Assad est beaucoup plus dangereuse pour le peuple syrien qu’Israël. Il suffit juste de constater que sur ces  deux années de répression de la révolution syrienne, plus de cent mille Syriens, la plupart des civils innocents ont été tués et plus d’un demi-million de blessés aux mains des hommes d’Assad, sans oublier les quelques 8 millions de réfugiés chassés de leurs foyers par la violence et la terreur.

A nouveau Israël démontre aux yeux du monde qu’il peut agir en toute impunité, bombardant des pays étrangers sous prétexte de sa « sécurité », et le régime syrien encore une fois ne montre aucune réponse claire et radicale à ces agissements, trop occupé à « nettoyer » la Syrie, et préférant ne pas s’attaquer à Israël qui rappelons le lui a quand même volé le plateau du Golan et qui s’immisce même « physiquement » dans le conflit qui secoue la Syrie.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*