Accueil / Écrits libres / L’Islam, religion misogyne ?

L’Islam, religion misogyne ?

L’Islam est souvent catalogué comme une religion où la femme a une place effacée, où on ne lui accorderait que peu d’importance. Pourtant au vu de l’histoire, il apparaît au contraire que l’Islam a consacré une place honorable à la femme, l’a sortie de la place dégradante qu’elle occupait dans la période pré-islamique .

Dans le Coran

Tout d’abord , Allah a accordé à la femme une place privilégiée en lui consacrant une sourate entière « Les femmes » qui est la quatrième sourate du Coran .  « Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci sont épouse , et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. » [Sourate les femmes , verset 1]. Allah dit également au sujet des femmes et des hommes : « Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont un degré sur elles. » [Sourate la Vache, verset 228]. Le degré en question ici est celui de la responsabilité de la famille et des soins qui lui sont dus. Dans l’histoire de l’Islam on trouve  de fabuleux exemples des meilleures femmes  de l’humanité, des femmes exemplaires par leur foi, leur patience , leur endurance, leur pureté, leur attachement a Allah et l’importance qu’elles accordaient a l’Islam dans leur vie . En voici trois exemples :

Khadija , première musulmane après Muhammad (paix et bénédiction sur lui)

Khadija, la première épouse du Prophète (paix et bénédiction sur lui), a été aussi la première musulmane de l’histoire. Elle n’a jamais douté de son mari, lui apportant son soutien moral et financier, étant persuadée de la mission prophétique de Muhammad (paix et bénédiction sur lui). Son caractère déterminé ne pouvait que conforter le messager d’Allah (paix et bénédictions sur lui), cachant sa tristesse malgré les dures épreuves que les ennemis de l’Islam faisaient subir à son mari, elle n’a jamais relâché ses efforts. Son souvenir restera gravé dans la mémoire de Muhammad (paix et bénédiction sur lui) même après sa mort.

Soumaya , première martyr de l’Islam

Soumaya était une esclave d’Abou Jahl un fervent opposant de l’Islam. Dès qu’il apprit qu’elle s’était convertie ainsi que son mari et son fils, il exigea qu’ils insultent le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) et parlent en mal de l’Islam, ce qu’ils refusèrent. Par conséquent, il les tortura de la pire des manières, les laissant attacher à des arbres en pleine chaleur, les frappant jusqu’au sang… Un jour Abou Jahl tenta encore une fois de leur faire prononcer des mauvaises paroles à l’encontre du messager d’Allah, Soumaya refusant toujours, Abou Jahl la poignarda en s’acharnant sur elle. Elle mourut ainsi en martyr, déchirée par les coups, ne cédant pas aux tentations, défendant dignement sa religion.

Aïcha, un océan de science

Aïcha est sans aucun doute l’une des plus grande savantes de l’histoire de l’Islam. Parmi les hommes nombreux sont ceux qui peuvent prétendre à ce titre mais parmi les femmes, Aïcha était la seule. Elle n’a pourtant vécu que neuf années en compagnie du messager d’Allah (paix et bénédiction sur lui) mais ces années lui ont permis d’acquérir beaucoup de science et d’en tirer le plus grand profit pour continuer à prêcher l’Islam même après la mort de son mari. Elle était dotée d’une excellente mémoire, c’est à travers les femmes que le prophète (paix et bénédiction sur lui) a transmis son savoir au public féminin et Aïcha était incontestablement la source la plus sûre. Il convient enfin de rappeler que son mari est mort dans ses bras, n’est-ce pas là une preuve de l’importance de la place de la femme en Islam ?

Pour les musulmans, la femme est une perle, un joyau qui brille de mille éclats et dont on doit prendre soin. La femme musulmane, qu’elle soit mère, fille ou sœur est jalousement protégée et respectée de par la place qu’Allah lui a donnée en tant qu’éducatrice des générations futures. Elle constitue la moitié de la société et éduque l’autre moitié, on peut donc en conclure qu’elle est la société entière.

6 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,

    il reste quand meme des combats a mener :

    Lutte contre l’excision
    Lutte contre les mariages forces et precoces
    Luttes contre les crimes d’honneur

  2. dis moi sirinne, tu devrais te documenter sur l islam, tu ne parles que de traditions culturelles la……je te souhaite donc de mener ton propre combat contre ta propre ignorance de la religion !!!!

    • Nombreux sont ceux qui par ignorance font d’énormes confusions, et parfois ce sont des musulmans avec un grand manque de science religieuse malheureusement et en voici la preuve

  3. siririnne IGNORANCE QUAND TU NOUS TIENT….
    Va plutôt lire ce qu’est l’islam plutôt que dire des choses absurdes.
    Tu devrait avoir honte de ce commentaire pfff

  4. as-salamou alaykoum,

    Ce n’est pas écrit dans le Saint Coran certes, mais ça existe! Me dites pas que parce que parce que c’est culturel ce n’est pas haram?
    Son commentaire n’est donc pas honteux. Les pays qui se revendiquent musulman et qui font tout de même ce genre de choses s’écartent de la foi. L’Islam est tout ce que nous avons pour leur faire arrêtez ces actes honteux, car ils craignent Le Tout Misèricordieux.
    Ce serait ignorant de notre part de laisser cela impuni et de laisser ces femmes dans l’oubli.
    De plus ce serait un exemple à suivre pour les non-musulmans qui ont ces pratiques. <> ne veut pas dire  » Celui qui rassemble  » ?

  5. Le theme c est la femme dans Islam.. donc les écrits de Siririne sont hors sujet. Ce dont elle parle est pas une prescription de L Islam . Si un jour le theme est les exactions et autres violences contre les femmes ce sera le moment d’en parler .On pourra discuter donc des violences faites aux femmes en france ou une femme meurt tous les 2 jours sous les coups de son conjoint. Pour info dans le Coran il est bien ecrit en ce ui concerne les hommes : les meilleurs d entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs epouses

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*