Accueil / Actualités / Après les femen, les travestis pour « défendre les femmes »

Après les femen, les travestis pour « défendre les femmes »

Décidément, tout porte à croire que les femmes sont aussi bien représentées et défendues à l’échelle mondiale que les musulmans : actions protestataires logiques, décentes et ne jouant absolument pas sur des amalgames. Que de réussites.

Tout est parti d’une condamnation, dans le Nord-Ouest de l’Iran, d’un homme s’étant rendu coupable de violences conjugales. Le juge, pour le punir, a eu l’idée étonnante de le faire défiler dans sa ville déguisé en femme, pensant l’humilier, et sûrement lui rappeler qu’un homme, un vrai, ne lève pas la main sur une femme.

Mais alors qu’on s’attendait à une contestation masculine, le sexe fort s’indignant à l’unissons face à une telle peine, ou bien aux protestations de juristes outrés par la méthode, ce sont les femmes qui ont protesté. Porter un habit féminin ne devrait pas être humiliant pour un homme. Nouveau cheval de bataille fémino-absurde.

Alors certes, une sanction juridique de ce type est pour le moins originale et contestable mais de là à en faire le motif d’un mouvement relayé mondialement pour la réhabilitation du statut de la femme iranienne, il y a un monde, chacun en conviendra.

Les hommes donc se mobilisent pour nous les femmes, et principalement les kurdes car le condamné dut porter une de leurs tenues, car visiblement il est besoin d’enfiler nos robes pour nous signifier que nous n’avons pas à rougir de les mettre.

La campagne lancée sur la page Facebook  Kurd Men for Equality a déjà le soutien de plus de 10 000 internautes. Voici quelques photographies que l’on peut y trouver :

Crédit photo Facebook Kurd Men For Equality

i-3

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*