Accueil / TOP 10 / Les 10 commandements de la colère

Les 10 commandements de la colère

Les envies de meurtres, ça vous parle ? Allons, allons !  Point de secrets entre nous, nous savons tous qu’en chacun de nous sommeille un psychopathe. Vous osez nier ? Soit, nous allons faire semblant de vous croire et continuer quand même sur le sujet. Une file d’attente statique, un collègue caustique, un échange toxique, bref, les jours « sans » la crise de nerfs n’est jamais bien loin à la nuit tombée. Alors rien que pour nos chers lecteurs voici quelques trucs bons pour notre santé nerveuse…

  1. Refuge contre Satan le lapidé tu chercheras. En cas d’accès de colère, répétez l’invocation suivante: «Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé».
  2. De position tu changeras. Effectivement, notre bien-aimé prophète – Paix et prière sur lui – nous conseille de nous asseoir, nous allonger même, afin de dissiper ladite colère. La position debout serait propice à l’acte de vengeance.
  3.  Aucune parole tu ne prononceras. Il faut reconnaître que lorsque l’on est en rage, et que la bave écume de nos lèvres, les mots peuvent heurter plus que les poings. Alors soyons sages et sans tapage fermons la cage.
  4. Tes ablutions tu feras. L’eau éteignant le feu, et la colère faisant partie des sentiments inspirés par cet être de feu qu’est Iblis, un petit tour par la case « eau fraîche » n’est pas du luxe dans certains cas.
  5. De grandes inspirations tu prendras. Le fait de se concentrer sur sa respiration, d’inspirer profondément par le nez puis d’expirer par la bouche, calme très rapidement.
  6. Relativiser tu sauras. Une pile de factures aussi haute qu’un baobab ? Un compte en banque aussi sec qu’un puits soudanais ? Un conjoint souple comme une barre de fer ? Un travail auquel on se rend comme on va au goulag ? Voyons, il y a toujours pire ! Pour éviter toute frustration contre-productive, il peut parfois être salutaire de lorgner sur le voisin qui, lui, a de vrais problèmes. Pas par voyeurisme, alors enlevez donc ces lunettes de soleil et cet imper’, mais plutôt par souci de bon comportement.
  7. Humble tu resteras. L’humilité est un sentiment qui permet de s’interdire tout acte colérique.
  8. Aimer tu sauras. Apprenons à aimer, pas à la façon de Florent Pagny, mais à la manière de Chateaubriand qui disait avec beaucoup de sagesse «Aimer c’est bien, savoir aimer c’est tout»… Il faut accepter l’autre avec ses forces et ses faiblesses, ses failles et ses limites.
  9. La vie des prophètes tu liras. Paix sur eux. Ce sont des exemples dont on est censé s’inspirer pour ne pas oublier à quel point nous sommes épargnés, louange à Allah. Et pour ceux qui sont éprouvés, ces récits sont une source d’espoir.
  10. Au sport tu te défouleras. Beaucoup de musulmans, une fois casés, parents, hélas, abandonnent toute pratique sportive. Et pourtant les bienfaits d’une activité physique régulière ne sont plus à démontrer. Un footing ou encore une balade à vélo et hop, c’est gonflé à bloc aux endorphines que l’on peut affronter les remous de la vie.

La colère est un sentiment naturel certes mais que l’on a le devoir de combattre. Elle cause désordre, dissension et même mort dans certains cas. Alors armons-nous de patience et désarmons ainsi Satan par la volonté de Dieu Tout Puissant.

« Qui refoulent leur colère et qui pardonnent aux gens. Et Allah aiment ceux qui font bien les choses » sourate 3 verset 134

4 plusieurs commentaires

  1. Assalamo aaleyki oukhty!!!
    barakallahoufiki pour ce bel article digne de figurer chez musulman productif! hihi
    j’aime beaucoup ton humeur!!!
    Qu’Allah te bénisse ma sœur!

  2. Alayky salam ma soeur, wa fiki. Ton commentaire me fait chaud au coeur et je te souhaite également protection et bénédiction de Dieu Tout Puissant!

  3. assalam alaykum tu ma fais trop rire sobhanna allah cet article me rappel a quel point je suis colerique on se remet en question sans vraiment ns vexer puisque ton humour fait tte la difference bonne continuation

  4. Très bon article et j’adore ton sens de l’humour 🙂
    J’ai du mal à garder mon sang froid quand je suis en colère et du coup soit j’ėclate en sanglots, soit je deviens impolie et irrespectueuse malheureusement… Je pense que s’assoeir dimunie la colère d’au moins 40% et on a moins tendance à dire des choses qu’on pourrait regretter ensuite.

    Merci merci.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*