Accueil / Actualités / Gaza et la punition collective

Gaza et la punition collective

La bande de Gaza est sous le siège israélien depuis plusieurs années, et assez régulièrement les autorités d’occupation durcissent un peu plus cette mesure, comme c’est le cas depuis plusieurs jours au prétexte de fêtes juives, et de roquettes prétendument tirées vers Israël. Lors de ces mesures restrictives, c’est plus d’1,7 million de personnes qui subissent la punition collective…

Fermeture prolongée du passage commercial = pénuries 

Les Forces d’Occupation Israéliennes (FOI) ont refermé le passage commercial de Karam Abu Salem au sud de la bande de Gaza pendant 4 jours après l’avoir rouvert seulement pour une seule journée, selon le Comité Populaire Contre le Siège, restriction dont nous vous avions déjà parlé la semaine dernière.

Le Comité Palestinien comité indique que le passage est resté fermé pendant 12 jours, sauf pendant une journée. Cette mesure israélienne conduit  à la pénurie de matériaux de construction et d’agriculture et des besoins du peuple de Gaza.

Les autorités israéliennes ont autorisé jeudi l’entrée de 360 ​​camions commerciaux et agricoles ainsi que l’exportation de 2 camions d’épices et de fleurs alors qu’habituellement  la bande de Gaza peut exporter 100 camions par jour.

Le Comité a indiqué que le passage avait été fermé 38 jours depuis le début de l’année, dont 17 jours au cours du mois de mars sous divers prétextes.

Le Comité a appelé à arrêter la politique israélienne de fermeture des points de passage pendant les fêtes juives, en particulier celui de  Karam Abu Salem qui est considéré comme le seul passage commercial dans la bande de Gaza.

Rappelons également que l’occupation a renforcé le siège, ce qui limite la zone de pêche à trois miles au lieu de six depuis plus de huit jours.

Des sourires qui entrent quand même

Pendant ce temps, jeudi soir  par le passage de Rafah situé à la frontière égyptienne, le 20ème convoi Miles of Smiles est arrivé dans la bande de Gaza avec 41 membres,54 autres membres devaient arriver vendredi après avoir fini les formalités de dédouanement avec les autorités égyptiennes.

Le convoi comprend à nouveau des activistes de différents pays qui ont apporté avec eux 2 tonnes de médicaments pour les habitants de la bande de Gaza et afin d’atténuer les effets du siège israélien sur Gaza.

images_news_2013_03_29_miles-of-smiles020_300_01

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*