Accueil / Écrits libres / Lettre ouverte au Président

Lettre ouverte au Président

Monsieur Le Président,

En tant que Française, j’ai suivi comme beaucoup votre intervention télévisée chez moi, affalée sur le canapé, mon petit pain au chocolat tout juste acquis à la main. J’avoue que j’entendais beaucoup parler de cette fameuse interview télévisée que vous donneriez, la radio, la télé, les journaux, que voulez-vous, nous sommes dans une époque où tout devient spectacle.

Mais le clou du spectacle justement, c’est en tant que musulmane que je l’attendais, je le guettais, l’appréhendais, ah le voilà qui arrive ! Qu’ai-je entendu ? Vous désirez une loi pour interdire le port du voile dans les entreprises qui accueillent du public ?

J’en ai fait tombé mon petit pain et ne pu m’empêcher d’appeler mon mari, occupé avec le mouton dans la salle de bain pour écouter cette annonce. Je m’y attendais il me dit, c’était prévisible  : un président en berne dans les sondages, dont seulement 22% des Français le jugent « bon président ». Rendez-vous compte ! 22% ! C’est seulement 10 + 10 + 2, l’équation ne pouvait avoir qu’une seule solution. Ce que font tous les hommes politiques lorsqu’ils ont besoin de rehausser leur cote de popularité : ils tapent sur les musulmans.

Alors bien sûr, vous nous avez précisé que cette loi ne stigmatiserait pas les musulmans mais serait une loi pour interdire tous les signes religieux de toutes religions qu’ils puissent être. On connait le refrain. Alors là, trop c’est trop. Monsieur, vous ne semblez connaitre très peu la laïcité, nous les musulmans, à force de nous matraquer ce thème à longueur de journée , on a compris ce que c’était vraiment que la laïcité, la vraie. Un noble concept qui permet à toutes les religions de s’exprimer tant que l’ordre public est respecté.

Or, nous, musulmans, nous n’avons aucun problème avec la loi, nous la respectons dans sa lettre et dans son essence. C’est plutôt vous et la classe politique qui avez un problème avec la laïcité puisque c’est vous qui voulez changer la loi. Vous ne vous attendiez pas à un tel changement de rôle n’est-ce pas ! Et pan !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*