Accueil / Écrits libres / Hausse des actes islamophobes : tolérance zéro

Hausse des actes islamophobes : tolérance zéro

Un rapport de la CNCDH (Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme ) présenté au Ministre de l’Intérieur démontre que les actes islamophobes sont en hausse. 

L’inquiétude de la CNCDH  face à l’islamophobie

Ce jeudi 21 mars, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme publie son rapport annuel sur l’année 2012 concernant le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme. La CNCDH s’est appuyée sur trois études qualitatives dirigées au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), à TNS Sofres (leader en étude d’opinion), et au Cévipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po).

Elle marque son inquiétude face à une recrudescence des actes racistes qui touchent plus particulièrement les musulmans. Le rapport met en exergue le rejet des musulmans par la société, ceci, sous forme d’intolérance et d’ intransigeance vis à vis de la communauté musulmane de France.  Le directeur d’opinion de TNS Sofres s’exprime par ses propos : « Il y a une mauvaise perception de la religion musulmane qui menacerait un modèle social en difficulté et la laïcité comme élément de l’identité française ». L’enquête de TNS Sofres explique ce constat par le concept de laïcité, l’identité et la place de la femme musulmane faisant référence en l’occurrence au voile ou à la burqa.

Des chiffres préoccupants

Les actes et menaces émis envers les musulmans, les juifs, immigrés… sont au nombre de 1539, tandis qu’en 2012 les chiffres étaient de 1256, une augmentation considérable de 26%. Les actes proférés à l’encontre des musulmans ont augmenté de 30 % en 2012 contre 34% en 2011, chiffre qui reste toujours inquiétant. Seuls 22 % de sondés estiment avoir une opinion positive de l’islam. Force est de constater que les chiffres prouvent une stigmatisation récurrente envers les communautés, qu’elle soit musulmane ou juive, qui se base sur un principe de rejet de « l’autre », considérant ainsi toute personne d’une confession religieuse différente comme étant « étrangère » et qui forcément ne répond pas aux dogmes de la laïcité tels qu’inculqués par les médias. Selon l’étude, le racisme ne touche pas que les musulmans ou les juifs, mais également les personnes de couleur, les immigrés, les Roms…

A l’évidence, ces études prouvent à qui ne voudrait toujours pas le croire que les théories du Front National se sont banalisées.

Une autre étude de janvier 2013, réalisée par TNS Sofres démontre en ce sens que le FN se « banalise » et bon nombre de Français s’attachent à leur idées, 47% des sondés considèrent que le Front National « ne représente pas un danger pour la démocratie », une nette augmentation en faveur du parti de l’extrême droite depuis 2012. Encore une fois l’islam est en ligne de mire.

Difficile lorsqu’on est sondé de répondre autrement que par le rejet de l’autre lorsque les médias ne donnent à voir de l’islam que l’affaire Merah, la burqa, les djihadistes au Mali et bien d’autres encore. Ainsi, la perception de l’islam est ternie par certains médias. Le multiculturalisme ne renforce-t-il pas les liens fraternels ?

 « Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. » (Sourate 49 verset 13).

Crédit photos : Google images

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*