Accueil / Actualités / 30 enfants arrêtés par l’armée israélienne

30 enfants arrêtés par l’armée israélienne

De nouveau, la grande « démocratie » du Moyen-Orient que se vante d’être l’état d’Israël, nous montre son mépris le plus total envers les enfants et leurs droits et fait toujours preuve d’une grande violence à leur égard, comme nous le montre cette vidéo.

Pendant que le président Barak Obama est en visite officielle en Palestine occupée et donc en Israël, le régime sioniste continue ses pratiques cruelles envers la population. Plusieurs manifestations ont d’ailleurs eu lieu depuis hier lors de son entretien avec Benyamin Netanhyahu, et continuent encore aujourd’hui en raison de sa visite à Mahmoud Abas, afin de demander à Barak Obama de défendre la cause des prisonniers palestiniens, et la cause palestinienne en général, on dénombre de nombreuses arrestations.

Hier matin (le 20 mars) , dans la ville plus qu’occupée d’Al-Khalil (Hebron), une scène choquante a surpris la population de bon matin, 30 jeunes garçons, âgés de 7 à 15 ans ont été arrêtés par l’armée israélienne  a proximité de la Mosquée Al-Khalil et de l’école Al-Ibrahimi, ces enfants se rendaient à l’école. Plusieurs témoins ont déclaré que les soldats étaient entrés dans l’école et avaient arrêté tous les garçons présents, d’autres enfants ont été arrêtés dans la rue. Les soldats ont affirmé qu’ils recherchaient des enfants qui avaient jeté des pierres.

Les habitants proche de l’école, ont également déclaré que les soldats ont fait irruption dans un appartement du quartier, ont isolé la famille dans une pièce et prenaient des photos des enfants passant dans la rue, d’autres soldats cachés dans les immeubles près de l’école ont tendu des pièges aux enfants. Tous les enfants arrêtés ont été trainés violemment par les soldats et roués de coups, comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessous, enregistrée par l’organisation des droits de l’homme BT’selem.

La plupart des enfants ont ensuite été libérés environ 4 heures plus tard, mais il semble que certains seraient encore détenus par l’armée d’occupation israélienne, avec des manifestants arrêtés pour avoir marché dans la rue Shuhada avec des masques d’Obama.

L’armée reprochait sans doute à ces enfants des faits très graves pour les malmener de la sorte, ils étaient surement en dangereuse possession de stylos, de cahiers et de livres… , non la seule chose que l’on pouvait leur reprocher à ces enfants, c’est d’être palestiniens, des enfants palestiniens dans un état d’occupation, et dans une ville sous assaut constant de l’armée ou des colons extrémistes. A nouveau, cette triste actualité nous démontre bien l’inquiétant mépris des droits de l’enfant qu’affichent  les autorités israéliennes. 

 

Un commentaire

  1. quand je vais rentrer dans mons pays je vais bruler une synagogue

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*