Accueil / Actualités / Quand l’habit fait l’imam

Quand l’habit fait l’imam

Qui n’a pas aperçu ou entendu ces derniers temps, l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi faire la une des médias. Tel une véritable vedette, on raffole à l’idée de l’inviter sur les plateaux de télévision et à la radio. Étonnant n’est-ce-pas? Il n’est pas coutumier de voir un imam faire le tour des médias et encore moins d’assurer la promotion de son ouvrage. Il va sans dire qu’il y a anguille sous roche et que cela mène à réflexion . 

Drôle d’alliance

La mosquée de Drancy, inaugurée en 2008, attire des milliers de fidèles jusqu’au jour où en 2010, son imam Hassen Chalghoumi marque son opposition quant au port de la burqa tout en soutenant son interdiction promulguée par la loi française. Il affirme : « Je respecte leur pratique, mais je suis contre cette pratique. Ils (les extrémistes) ont résumé l’islam, soit quinze siècles de savoir et de lumières, en un bout de tissu sur le visage, c’est indigne ! On a besoin de dialogue, d’aller vers l’autre ». De plus, il n’hésite pas à prendre à parti les Frères Musulmans et d’ajouter à leur sujet :  » Les Frères Musulmans ont une influence notable qui est d’ailleurs connue de tous, même de l’Etat ». De la même façon, l’imam jette un pavé dans la mare au grand désarroi des fidèles qui s’opposent à sa conception de l’islam et préfèrent prier à l’extérieur de la mosquée. Les tensions ne s’apaiseront pas mais prendront de l’ampleur entre les pros-Chalghoumi et les fidèles, de ce fait l’imam bénéficiera d’une protection rapprochée. Il se lie avec la communauté juive et participe à leur célébration : commémoration de la Shoah, il  visite en Israël les tombes des victimes de la tuerie de Toulouse, participe au diner du CRIF en 2012 et récemment il met en place début février 2013 une cérémonie qui rend hommage aux juifs déportés du mémorial de la Shoah à Drancy, il est ainsi qualifié « d’imam des juifs ». Il se confie également comme étant « l’ami des juifs » dans l’émission de Laurent Ruquier du 16 février dernier. Son soutien incontestable à Israël est plus qu’évident, pendant ce temps, rappelons-nous que la Palestine se meure sous les attaques récurrentes de Tsahal.  Soyons clair, tout ceci n’est pas répréhensible en soi, au contraire . Seulement, on aurait apprécier qu’il en fasse de même pour le monde musulman. Il n’y a rien de noble ni de courageux à soutenir le plus fort, n’en déplaise à Pujadas.

Imam républicain ?

Lancé par l’ancien président Nicolas Sarkozy, il se dit être « un représentant d’un islam qui serait modéré et républicain », d’autant que nous savons que bafouer les préceptes de l’islam en utilisant une loi républicaine qui interdit le port du niqab est contraire à l’éthique du musulman. Cela ne s’arrête pas là, il persiste : « Il est nécessaire de permettre l’application d’un islam français comme le réclamait Nicolas Sarkozy à l’époque et aujourd’hui Manuel Valls, actuel ministre de l’Intérieur », les dés sont donc jetés, a priori celui qui convoite un « islam modéré et apaisé » ne prévoit pas de changer de discours.

Ainsi, Il fait fureur dans l’actualité, fait le tour du web et crée le buzz, son discours intéresse, bien entendu, ses idées sont mises en avant, et la sortie de son ouvrage avec la collaboration du journaliste David Pujadas lui vaut la qualité de « courageux » de la part de ce dernier. Son discours fait donc frémir les médias français, et ils doivent certainement à l’heure qu’il est se frotter les mains. C’est pourquoi l’on se s’étonnera pas de voir son livre jouir d’une mise en avant en librairie, voir photo ci-dessus.

En bref, les musulmans ne pourront pas compter sur un imam qui oublie certains devoirs de musulman. D’autant que l’islam est une religion parfaite et complète, envoyée à l’Humanité, il n y a qu’un seul islam, vous noterez bien volontiers que les fidèles à l’idéologie pure ne sont jamais sous la lumière. 

Crédit photo : Photo prise dans une librairie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*