Accueil / Actualités / Jérusalem : un cimetière musulman vandalisé
"Mohamed est mort" © afp

Jérusalem : un cimetière musulman vandalisé

Le cimetière musulman Ma’man Allah (plus communément appelé Mamilla), qui se trouve à Jérusalem Ouest a été la cible d’actes de vandalisme dans la nuit de mercredi à jeudi, selon la police et certains témoins.

En effet, selon un journaliste de l’AFP, des inscriptions telles que « Prix à payer », « Mohamed est mort », « Maale Revaham » et des étoiles de David ont été marquées sur une dizaine de tombes du cimetière musulman Mamilla, situé à Jérusalem Ouest. Une enquête de police a été ouverte afin de rechercher le ou les auteur(s) des faits et tenter de faire la lumière sur les circonstances de cet incident.

Maale Rehavam désigne le nom d’un groupe « sauvage » au sud de la Cisjordanie occupée, où les autorités israéliennes ont évacué mercredi plusieurs mobile homes.

Par ailleurs, sous le nom de Tag Méir (« prix à payer » en hébreu), certains colons dits « très extrémistes » mènent des actions de représailles qui ciblent les Palestiniens, les lieux de culte chrétiens et musulmans, les militants israéliens pacifistes et toute décision gouvernementale qui serait à l’encontre de leurs intérêts.
Rappelons que la Cisjordanie et Jérusalem-Est comptent environ 2,5 millions de Palestiniens et 500.000 colons juifs.

Enfin, sur une partie du cimetière Ma’man Allah, un musée financé par le centre Simon Wiesenthal est en cours de construction. Ce musée portera le nom de « Musée de la Tolérance » et reste très controversé en raison de son emplacement.

Espérons que de tels actes ne se reproduiront plus dans l’avenir mais malheureusement, les auteurs de ces faits sont très rarement poursuivis en justice et peuvent donc récidiver.

 

 

2 plusieurs commentaires

  1. salam alikoum

    les musulmans attendent…les palestiniens attendent…les prophétes(ALSM) attendent…la loi divine sur ses gens là …ni foi ni loi…RESTONS SOLIDAIRE DANS LES DOHAS.AMINE

    • selem alaycoum

      L’islam appelle � la tol�rance et rejette la vengeance et la vindicte. Lorsque le Proph�te est revenu � la Mecque, apr�s en avoir �t� chass� par les siens, Il dit � ceux qui l’ont chass�s et agress� : � Ce jour est jour de mis�ricorde, pas de reproches, allez, vous �tre sauf � ( comme l’a dit Le Proph�te Joseph � ses fr�res )

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*