Accueil / Rappels / Le rêve en islam

Le rêve en islam

De tout temps, l’homme a toujours été attiré par l’interprétation de ses rêves. Le rêve constitue en quelque sorte une porte ouverte vers l’invisible, l’inconnaissable… Une recherche perpétuelle du sens caché, d’un détail qui pourrait donner un semblant d’idée de ce que nous réserve l’avenir. Il nous est tous arrivé à un moment ou à un autre de nous lever un matin en ayant rêvé de quelque chose de particulier pour lequel, il est vrai, nous pouvons ressentir une certaine palpitation à en connaître la signification. 

Tous les rêves sont une création d’Allah l’Exalté et les rêves attribués à Allah l’Exalté sont tous bons. 

Le Prophète (Paix et bénédiction sur lui) a dit: [pullquote_right]«Le rêve provient de trois sources : il peut être une vision opérée par Allah, ou un songe provoqué par Satan ou le résultat des pensées qui animent l’intéressé à l’état de veille et se transforment en images au cours du sommeil». [/pullquote_right]

Les bons rêves 

Ils comportent une bonne annonce ou une alerte. Cette catégorie de rêve est considérée par le Prophète (Paix et bénédiction sur lui), comme étant une des quarante-six parties de la prophétie. Les mécréants et les pervers parmi les croyants peuvent faire de bons rêves. Abou Hourayra a dit : « J’ai entendu dire le Messager d’Allah (Paix et bénédiction sur lui ) : «Il ne reste plus de la prophétie que les annonciateurs de bonnes nouvelles». On dit: « Et qui sont les annonciateurs de bonnes nouvelles ?  » Il dit : «Les rêves authentiques». 

Les mauvais rêves 

Ils sont indûment effrayants, générateurs de faux chagrins, ou incitant le rêveur à la tentation et à la jalousie. Ils ne comportent jamais une alerte en mesure de l’empêcher de commettre un pêché ou de le rappeler au droit chemin. En effet, Satan ne peut jamais être à l’origine de ce genre de bonnes alertes. Au contraire, c’est lui qui incite à la désobéissance et à la débauche. C’est pour cette raison que les mauvais rêves sont attribués à Satan.

Allah l’Exalté est le Créateur de tous les rêves tant bons que mauvais. Le bon rêve est créé en présence de l’ange qui en est responsable et c’est ainsi que ce rêve lui est attribué. Alors que le mauvais rêve est créé en présence de Satan, et est en conséquence attribué à ce dernier.

Il est rapporté par Boukhari et Mouslim «Qu’il n’en parle qu’à ceux qu’il aime. Et quand il y voit quelque chose qu’il n’aime pas, cette vision ne provient que du Diable. Qu’il se mette sous la protection d’Allah contre son mal et qu’il n’en parle à personne. Ainsi il ne lui en résulte aucun mal». 

L’interprétation des rêves 

L’interprétation des rêves a souvent fait l’objet de divergences tout au long des siècles. Il est évident que le rêve fait partie intégrante de la religion musulmane puisque mentionné à plusieurs reprises dans les récits prophétiques et la tradition de notre Noble Messager. Le récit de la vie du prophète Youssef  (Paix sur lui ) en est une excellente illustration. 

Al Baghawi, célèbre exégète musulman du XXème siècle a présenté les sources de l’interprétation des rêves. Il dit : « Sachez que l’interprétation comporte des sections. Car elle peut s’appuyer sur des références comprises dans le Coran, la Sunna ou les proverbes courants. L’interprétation peut aussi porter sur les noms et les sens. Elle peut également être fondée sur l’antinomie et l’inversion, c’est-à-dire l’usage des contraires ».

En ce sens, il a cité des exemples de formes d’interprétation des songes :
– par les indications tirées du Coran, comme le fait de considérer la corde comme un symbole de l’engagement conformément au propos du Très Haut : « Cramponnez-vous à la corde d’Allah »,
– par la Sunna, comme le fait de considérer le corbeau comme le symbole d’un homme dévoyé, car le Prophète (Paix et bénédiction sur lui) a qualifié le corbeau de dévoyé,
– à l’aide des proverbes, comme le fait de dire que creuser un fossé signifie ruser. Car le proverbe dit : « Quiconque creuse un fossé y tombera »,
– par l’usage de noms, comme le fait de tirer un bon augure du fait de voir en rêve un homme appelé Rachid qui signifie raisonnable,
– par l’antinomie et l’inversion, c’est comme la peur qui traduit la sécurité par référence aux propos du Très Haut: « Il substituera la sécurité à leur peur ».

Référence littéraire en la matière

Le livre Rêves et Interprétations est un des plus célèbres livres d’interprétation des rêves. Ce recueil est fondé sur le travail de Muhammad Ibn Sirine spécialiste dans le domaine de l’interprétation des rêves selon la tradition islamique, qui vécut VIIIe siècle. Selon lui, il existe trois sortes de rêves en Islam : le rêve véridique (rahmani), le rêve représentant un désir personnel (nafsani) et le rêve provenant du diable (shaitani). Ces différents types de rêves nous suggèrent différentes visions possibles en matière d’interprétation.

En tout en état de cause, il est nécessaire de se rappeler que personne ne connaît l’invisible en dehors d’Allah le Très-Haut :

 Allah dit : « Ne vous-ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ? »   ( Sourate Al-Baqarah V.33)

« Et ALLAH n’est point tel qu’il vous dévoile l’Inconnaissable. » ( Sourate Al-Imran V.179 )

 » C’est LUI qui détient les clefs de l’Inconnaissable. Nul autre que LUI ne les connait. »( Sourate Al-Na’am V.59 )

 

Un commentaire

  1. Fleur de jasmin

    Salam cette nuit dans mon rêve j’étais assise tranquillement dans un fauteuil je vois des plume blanche monter je lève ma tête et je m’aperçois qu’au dessus de notre tête yavais de l’eau , l’eau qui nous sépare du ciel car japercevais le ciel, un ciel bleu et tout ce qui volait était stopper par l’eau , je m’entend dire à mon homme tu vois ya de l’eau au dessus de nous , mais il n’avait pas que des plume qui été stopper par l’eau y avait du papier aussi , et je me suis dis qu’est ce que c’est sale alors que l’eau était très clair ,
    Je ne sais pas ce que veut dire ce rêve

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*