Accueil / Actualités / USA : Campagne publicitaire pour le Jihad

USA : Campagne publicitaire pour le Jihad

Face à la multiplication des campagnes anti-musulmans, un groupe américain défenseur des droits civiques a annoncé le lancement de « MyJihad », campagne d’éducation publique, ce vendredi 14 Décembre, dans l’intention de faire connaître le véritable sens du mot Jihad, celui pratiqué par la majorité des Musulmans aux quatre coins du monde.

545452_401899896544458_1954637914_n

 

 Ahmed Rehab, directeur général du bureau de Chicago du Conseil sur les relations américano-islamiques soutenant la campagne, fait à juste titre remarquer que le jihad est perçu de la même façon par les extrémistes musulmans et non-musulmans. Effectivement, d’un côté comme de l’autre, les plus virulents se font la même idée de cet effort qui ne se limite pas au combat physique, et ne peut en toute honnêteté être taxé d’entreprise meurtrière.

 

385060_401908699876911_1193242726_n

 Avec le souci de parer à l’endoctrinement médiatique actuel, les affiches apparaissant sur les bus déclarent fièrement le jihad de chaque personne photographiée : une mère entourée de ses enfants annonce que son « jihad est d’avancer malgré la perte de son fils » ; les portraits de deux femmes, l’une voilée, l’autre non, sont accompagnés de la phrase : « Mon jihad est de ne pas juger les gens selon leur apparence », ailleurs ses mots lourds de sens sont affichés: « Mon jihad est de rester dans le droit chemin »… Il fait bon voir une vérité rétablie et un vaste projet en ce sens, espérons à présent en la prise de conscience de certains.

 

À l’origine de cette initiative toute faite de bonne volonté, un groupe de mères inquiètes de voir leurs enfants grandir dans un environnement haineux et désinformé, et réinformation oblige, le mouvement est relayé sur la toile. Le site s’intitule donc MyJihad.org.

Citons, pour finir et nous faire une idée de l’état d’esprit des personnes impliquées, les propos d’Alexander Scott, professeur de confession catholique, lors de la conférence de presse liée au projet: « Je suis un jihadiste catholique, et Jésus était jihadiste » expliquant qu’il lutte contre ce qui est mal et tente de faire le bien.

Et quel meilleur effort que celui-là…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*