Accueil / Actualités / Palestine : que vaut ce siège à l’O.N.U ?

Palestine : que vaut ce siège à l’O.N.U ?

Ce soir, les 193 pays membres de l’O.N.U devront se prononcer en faveur ou contre l’adhésion de l’Etat palestinien en tant que membre observateur. D’ores et déjà les Etats Unis annoncent qu’ils voteront ‘contre’, la France, au contraire votera ‘oui’ et veut mobiliser autour d’elle l’ensemble de l’Europe. 

Etat observateur, kesako ?

Le statut d’Etat observateur sollicité aujourd’hui par Mahmoud Abbas n’a été attribué jusqu’à présent qu’au seul Etat du Vatican. Il permet de participer à plusieurs organisations et traités internationaux. En bref, une place secondaire, qui ne permet pas de siéger comme les autres états à l’Assemblée des Nations Unies, de voter des résolutions ou encore de prendre part aux décisions du Conseil de sécurité.

Pourquoi tant de bruit alors ? Il faut dire qu’en tant qu’état observateur, la Palestine pourra porter plainte contre Israël à la Cour Pénale internationale et l’idée de cette possibilité est pour Israël et son fidèle compagnon américain inconcevable.

22h30 : La Palestine obtient le fameux statut

Aussitôt le résultat du vote révélé, Israël menace : sanctions financières, et autres mesures de rétorsions (comme d’habitude..). On est en droit de se demander jusqu’à quand cette parodie va encore durer.

Alors même si, on rabâche de partout, que ce siège ouvre aux Palestiniens de nouveaux horizons qu’on voudrait nous faire croire pleins d’espoir, il n’en demeure pas moins que ce peuple souffre d’une injustice insupportable, que tout ce qui s’apparente à des négociations n’est malheureusement que supercherie et tromperie flagrantes. 

Notre espoir en tant que musulman ne réside qu’en Allah, demandons pour nos frères et soeurs de Palestine le meilleur, ici bas et dans l’au-delà.