Accueil / Actualités / L’Islam, une menace pour 43% des Français

L’Islam, une menace pour 43% des Français

Quand la découverte de l’Islam suscite chez certains émerveillement et révélation spirituelle, sa proximité provoque chez beaucoup d’autres méfiance et peur.

Les chiffres 

C’est un sondage paru dans Le Figaro récemment qui révèle de façon flagrante la dégradation de l’image de l’Islam en France et la crainte éprouvée à ce sujet.

Quand en 2001, 35% des personnes interrogées se disaient hostiles à l’élection d’un maire de confession musulmane, elles atteignent à présent les 45%.

En 2003, 32% assumaient leur opposition au port du voile dans la rue, chiffre déjà impressionnant mais qui atteint désormais les 63%, de quoi régaler Marine… entre autres.

Il y a 11 ans, on estimait que 22% de la population était opposée à l’édification de mosquées en territoire français, ce chiffre atteint les 43% aujourd’hui.

Ajoutons que 60% des sondés considèrent l’Islam, seconde religion du pays, il n’est pas inutile de le rappeler, trop visible et influente, et, fait consternant mais aisément explicable, 43% des Français la perçoivent comme une menace. On découvre que 17 % seulement estiment qu’elle est « un facteur d’enrichissement culturel pour notre pays ».

Le sondage

Or, en se penchant plus longuement sur les questions, la manière d’aborder le sujet et les réponses proposées aux sondés, on s’aperçoit que l’Ifop demande, lorsqu’il s’agit de désigner des termes correspondant à l’Islam, de choisir parmi une liste de mots n’ayant aucune connotation purement religieuse (liberté, démocratie, rejet des valeurs occidentales, fanatisme, soumission.. au lieu de prophétie, prière, dévotion…). De plus, les sujets traités sont aussi ceux qui ont fait grand bruit dans la sphère politico-médiatique ces dernières années.

 

On est donc en droit de se demander si l’on n’aurait pas sciemment orienté les réponses des personnes interrogées. Et qui la manipulation médiatique étonne-t-elle encore de nos jours ?

Les musulmans

Outre ces constats, il paraît important de s’interroger sur cette montée de l’hostilité à l’égard de la communauté musulmane. Pointer du doigt les déviances journalistiques et l’opportunisme politique, ne se privant pas de la désignation d’un ennemi commun tout trouvé en ces temps de crise économique ne suffit pas.

« […] En vérité, Allah ne change pas l’état d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même. » [ Sourate 13 – Verset 11 ]

Point de fumée sans feu… avant de dénoncer aveuglément une haine et une peur dont nous serions, nous musulmans, les victimes, peut-être pourrions-nous nous interroger sur les causes de cette stigmatisation qui n’a que trop durer. Sûrement devrions-nous, au lieu de répondre à l’ignorance par la violence, éduquer une génération instruite et armée intellectuellement afin de faire face aux inepties dont on l’accusera. 

Il est de notre devoir de citoyen d’enseigner sans complexe l’acceptation d’une culture même non-musulmane et le goût du vivre-ensemble. Il est de notre devoir de musulman d’enseigner les préceptes d’une religion tolérante et riche culturellement. 

Comment reprocher à un peuple son intolérance quand en réponse à celle-ci nous affichons la nôtre?

« Jamais le bien et le mal ne seront pareils. Repousse donc le mal par ce qui est meilleur et aussitôt celui qui te prenait pour ennemi deviendra un allié fidèle. Et ne sont dotés de ce privilège que ceux qui sont patients et qui sont  doués de qualités exceptionnelles. »

[ Sourate 41 – Versets 34 et 35 ]

« Les serviteurs du Clément sont ceux qui marchent humblement sur terre et qui lorsque les ignorants s’adressent à eux par des actes ignobles, disent : Paix »  

[ Sourate 25 – Verset 63 ]

3 plusieurs commentaires

  1. ce que vous citez comme sourat et aya ——[ Sourate 13 – Verset 11 ] __[ Sourate 41 – Versets 34 et 35 ] et [ Sourate 25 – Verset 63 ], ne sont accessible spirituellement que par ceux qui sont versés dans l’islam, les autres qui sont en dehors, ne pourront jamais saisir le sens car ils verront des contradictions qui leur sont naturelles mais pas pour le musulman et d’ailleurs, combien de musulmans maitrisent le coran pour, soit appliquer ce que vous citez et autres que vous avez occultées. l’islam a toujours dérangé du fait qu’il est arrivé après les 2 religions monothéistes, c’est logique que ceux qui sont issus de 2 premières, voient d’un mauvais œil ce prophète qui est venu remettre tout en question comme au temps du prêche de Jésus, il dérangeait aussi, alors on l’a vendu et il a été cloué, ce qui fait mal c’est que les pratiquants de dernière « heure »dans l’islam à Lyon, Berlin Alger ou sfax en ces derniers temps, ne savent pas que prier, c’est se soumettre à dieu et a sa volonté, sa volonté, c’est d’aimer toutes créatures de celui-ci que ce soit un inuit, un pygmée ou un juif de jaffa ou un athée de Vladivostok, en résumé, je vous renvoie à la Sourate « La Consultation » (El Choura) vous lirez  » si on débat avec toi , dis je soumets mon visage a dieu » et si par « bonheur » le Prophète Mohamed assistait à ce qui se passe de nos jours au sujet de l’islam, il ne serait d’accord avec aucun; il était la tolérance même, qui sommes nous pour être aussi intransigeants, notre islam n’est pas une arme mais un savoir parce qu’au début ce fut  » Lis ! « 

    • Salam ‘alaykoum. D’accord. Baraka Allahou fika. Merci des rappels, j’adhère totalement à l’ensemble de vos idées, hormis le début, après lecture une non musulmane a tout à fait saisi le message de l’article et n’a vu aucune contradiction dans les citations. J’ajoute, s’il en est besoin, que nous nous devons évidemment d’étudier le tafsir pour saisir tout à fait le sens de ces Paroles lourdes de sens. Vous semblez vouloir me contredire alors que vous rejoignez totalement l’idée du papier. Certaines choses m’échappent sûrement. Bonne continuation mon frère.

  2. Ancien musulman devenu athée ,je comprend pas pourquoi les gens ne s’en foute simplement pas … je vois pas où la peur de l’islam peut avoir lieue en France des racailles y’en a de toutes origines c’est là où ils grandissent le problème. Et des attentats à la bombe j’en vois pas en France , quelques égarés au moyen orient certes mais ça justifie pas cette islamophobie en France … les médias nous en font bouffer

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*