Accueil / Islam / Évolue mais n’oublie pas !

Évolue mais n’oublie pas !

À l’heure où les conversions à l’Islam sont quotidiennes, où les rangs de la communauté sont constamment grossis par des croyants de tout horizon, rappeler l’importance de la douceur dans l’invitation à l’Islam, et traiter de comportements répandus mais nuisibles à la religion qu’ils pensent honorer, paraissait important. Cela concerne également les musulmans d’origine se repentant et qui, dans l’élan d’une (re)découverte de valeurs essentielles, habités par un désir tout humain de voir leur entourage adhérer et adopter leur nouvelle conduite, semblent oublier le temps qu’il leur a fallu pour commencer à dissocier le bien du mal.

« Laisse-moi t’expliquer petit égaré… »

La découverte de l’Islam, ses principes, puis la mise en pratique de ceux-ci peuvent pousser certains à ne plus comprendre le comportement de leurs proches à multiplier les remarques et les conseils, aussi fondés soient-ils, mais pouvant heurter ou être mal interprétés.

Bien souvent riches de peu de lectures et d’enseignements, et pauvres d’une multitude d’avis et de sources, desquels ils se retrouvent incapables de démêler le vrai du faux, les « nouveaux pratiquants » s’il nous est permis de les nommer ainsi, s’entêtent tout de même, persuadés de bien faire, à reprendre et rappeler à l’ordre constamment et maladroitement leur famille et amis. Ils omettent une parole essentielle d’Allah – soit-Il Exalté – dans le Coran : « Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c’est Lui le tout Puissant, le Sage. »  [Sourate 14, verset 4] « C’est ainsi que Nous le fîmes descendre (le Coran) en versets clairs et qu’Allah guide qui Il veut. » [Sourate 22, verset 16]

« Je sais alors respecte-moi… »

Avant de parfaire leur pratique de la religion, peut-être étaient-ils respectés et jouissaient-ils d’une bonne réputation, cependant basée sur des critères qu’aujourd’hui ils rejettent fermement. Parfois, l’impression d’avoir perdu ce statut de bout-en-train ou de leader entraîne une recherche, même inconsciente, de valorisation. Seulement là ne doit être la motivation de la recherche de la science islamique.

Affirmer un caractère de supériorité vis-à-vis de ceux qui n’ont pas – encore – emprunté cette voie aura l’effet inverse de la prise de conscience désirée. D’autant qu’Allah interpelle Ses serviteurs fidèles et les exhorte à faire preuve d’humilité : « Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs coeurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran]? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux . » [Sourate 57, verset 16]

« Certes Allah est doux et Il aime la douceur en toute chose. »

Il incombe à chacun de se souvenir que son cheminement vers Allah et la recherche de Sa connaissance et Sa satisfaction constituent une évolution constante. Pas à pas, le croyant grandit en savoir et en discernement.

 Se rappeler toujours qu’hier ne fut pas forcément brillant et que demain est une occasion de s’améliorer offerte par le Tout Puissant contribue à l’acceptation de l’Autre, de ses différences, ses fautes et ce que nous estimons être de l’ignorance. Il est préférable de comprendre et analyser un désaccord, et favoriser le dialogue, plutôt que de creuser des fossés qu’une société xénophobe encourage et exacerbe. 

 

Et remémorons-nous sans cesse les enseignements d’un Prophète – Paix et bénédictions sur lui – qui ne parle pas poussé par sa passion : « Voulez-vous que je vous dise qui est interdit au feu ? : Tout homme à l’abord facile, humble, doux et peu exigent ». [At Tirmidhi]

 

 

3 plusieurs commentaires

  1. As salam aleykoum,

    Cet article vaux aussi pour certains natifs musulmans. Après une absence de pratique ou une pratique faible, ils se mettent à devenir des tyrans. C’est quelques-uns pas tous al hamdoullillah. Car Convertis ou natifs, on a 2 points communs :
    1 – On est tous musulmans al hamdoullillah,
    2- On est tous différents.

    Évitons les généralités et les catégorisations ^_^

    • Wa ‘alaykoum Salam wa rahmatouLlah wa barakatouh,

      exactement et je vous enjoins donc à relire la seconde phrase de cet article :

      « Cela concerne également les musulmans d’origine se repentant et qui, dans l’élan d’une (re)découverte de valeurs essentielles, habités par un désir tout humain de voir leur entourage adhérer et adopter leur nouvelle conduite, semblent oublier le temps qu’il leur a fallu pour commencer à dissocier le bien du mal. »

      Évitons les ellipses dans nos lectures ^_^

      Baraka Allah o fiki

  2. As salamou alaykoum je corrobores bon article il est vrai que l humilité est la base de la science quand on croit avoir tout compris c est un piege de l ennemi il existe 2 types d ignorants celui qui l admets et qui cherche a savoir et celui qui connait partiellement et qui croit tout connaitre souvenons nous que la science est propriété d Allah et que meme le plus savant d entre nous a recu qu une infime partie de ce qui est assimilable ou caché…Barak Allahoufikoum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*