Accueil / Actualités / La France à l’origine de la Tragédie Palestinienne

La France à l’origine de la Tragédie Palestinienne

Ceux qui nous enseignent l’Histoire sont ceux qui écrivent l’Histoire. Ceux qui écrivent l’Histoire sont ceux qui ont intérêt à l’écrire !  On a longtemps cru que les Britanniques étaient à l’origine de la création d’Israël et du début de l’oppression de la Palestine depuis la Déclaration Balfour en 1917. Et si finalement, la France était tout aussi coupable…  

La Déclaration Balfour de 1917 est une lettre ouverte adressée à Lionel Walter Rothschild, publiée par Arthur James Balfour, le ministre britannique des Affaires Étrangères, en accord avec Chaim Weizmann, alors président de la Fédération Sioniste et qui sera élu en 1948, président de l’État d’Israël. Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclare en faveur de l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif. Cette déclaration est considérée comme l’une des premières étapes dans la création de l’État d’Israël.
Lettre écrite en 1917 ! Soit bien avant les évènements de la Seconde Guerre Mondiale pour lesquels on tend à se servir pour justifier une oppression qui dure depuis 60 ans en Palestine.
[quote]

« Cher Lord Rothschild,
J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l’adresse des aspirations sionistes, déclaration soumise au cabinet et approuvée par lui.

Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.
Arthur James Balfour »

[/quote]

N’est-ce pas là, le début du Terrorisme Profond !

La France coupable ?

En 1916, Les accords Sykes-Picot, sont des accords secrets signés entre la France et la Grande-Bretagne  prévoyant le partage du Moyen-Orient en zones d’influence entre ces puissances, dans le but de contrer des revendications ottomanes, et donc bien avant la Seconde Guerre Mondiale. Sans prétendre refaire totalement cette douloureuse histoire, l’auteur du livre que voici montre que la France a joué un rôle dans ce qui s’est passé entre 1914 et 1922.

 

{ Ce Coran raconte aux Enfants d’Israël la plupart des sujets sur lesquels ils divergent  cependant qu’il est pour les croyants un guide et une miséricorde } [Sourate 27 – Verset 76 et 77]

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*