Accueil / Actualités / Des Pantins au service d’une élite !

Des Pantins au service d’une élite !

Deux évènements ont eu lieu cette semaine. L’un en faveur de la communauté juive. L’autre en faveur de la communauté musulmane. Analysons l’attitude du Ministre de L’intérieur, Manuel Valls, doux et chaleureux pour l’un, autoritaire voire haineux pour l’autre… 

Quand la république laïque se perd dans le religieux

Passons outre, le fait est que pour célébrer cette fête religieuse, le maire socialiste de Paris a annulé le Conseil de Paris. Nous qui pensions que la laïcité signifiait que la religion doit être réservée au cadre privé, on se rend vite compte que cela dépend de la religion que l’on veut prêcher. Monsieur le maire de Paris, pourriez-vous nous définir la laïcité qui justifierait de mettre en avant un jour religieux juif au détriment d’une institution républicaine?

Par ailleurs, notre cher ministre de l’intérieur, Manuel Valls a reçu dimanche matin un accueil triomphal de la part de la communauté juive à l’occasion de la cérémonie des vœux de la nouvelle année. Et on les comprend, suite aux propos qu’il a eu à leur égard plein d’engouement et de ferveur dans son discours.

[pullquote_left] « Oui les juifs de France peuvent porter avec fierté leur kippa » [/pullquote_left]Le ministre a débuté en souhaitant un «amical, chaleureux, laïque et républicain chana tova». Très applaudi lorsqu’il a répété par deux fois : « Oui les juifs de France peuvent porter avec fierté leur kippa » En rajoutant : « Notre modèle républicain reste un modèle de vivre ensemble. La laïcité est un cadre, chaque religion a ses rites et ses traditions. La liberté de croyance c’est la liberté de porter la kippa».

« La France a besoin des juifs de France » a-t-il là aussi répété deux fois, sous les applaudissements de la salle. Enfin, il a conclu sur l’attachement de la France à la sécurité d’Israël, se situant dans la lignée de Blum, Pierre Mendès-France, Lionel Jospin et François Mitterrand, «toujours aux côtés de l’Etat hébreu».

Sa première sortie en tant que Ministre de L’intérieur s’adressait déjà à la communauté juive pour leur faire part de son inquiétude. Gentille attention dont les propos sont retranscrits dans l’image ci-dessous :

N’existe-t-il pas un extrémisme inversé? Celui de diaboliser une religion sous couvert de laïcité, sous couvert d’une peur déraisonnée. La radicalisation est ailleurs, elle est dans la perception faite d’une religion. Elle est dans le soutien d’un Etat oppresseur. Elle est dans une victimisation des vrais coupables. Et une constante oppression des opprimés.
Pour paraphraser Malcom X, devenu El-Hajj Malek El-Shabazz « Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment ».
 Allons, Monsieur Valls, soyez donc plus vigilant…

 
Inauguration de la Mosquée de Strasbourg

Autre évènement, autre facette ! Ce même homme, était ce jeudi à Strasbourg pour l’inauguration de la Grande Mosquée. Un an auparavant sur RadioJudaica (radio juive de Strasbourg), il clamait fièrement :
« Je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël».

Nous attendions donc vivement qu’au nom du modèle républicain tant revendiqué, son discours puisse avoir la même équité. N’allons pas jusqu’à espérer un engouement et une ferveur de la même ampleur, néanmoins nous lui suggérons d’oser dire, pour une volonté du savoir vivre ensemble :
« La musulmane peut fièrement porter son voile ! ». Ou alors serions-nous naïfs ? 

Oui effectivement nous le sommes, car le discours était tout autre. Moins d’engouement, moins d’équité, moins de considération pour les musulmans, mais bien évidemment plus d’exigences, plus de soumission, et d’adaptation de l’islam à la France. Car lorsqu’à une communauté, on rassure les membres de respecter leurs rites et traditions, à l’autre on impose un islam de France. Manuel Valls, faux sourire et fausse joie, serre les dents et use de force pour mettre en garde les musulmans, en commençant plusieurs de ses déclarations par « je n’accepterai pas… » / « je n’hésiterai pas »
Alors oui, objectivement vous avez raison de ne pas accepter ceux qui défient la chère République aux valeurs utopiques universelles, mais ce n’est ni le lieu, ni l’évènement, ni le public approprié à de tels propos. 
Et il serait grand temps de faire comprendre que non, il n’existe pas un Islam de France ! Qui êtes-vous messieurs pour définir les frontières de l’Islam? Laissez donc les adeptes de cette religion la pratiquer comme ils l’entendent tant que la loi est respectée. Alors OUI à l’Islam en France et NON à l’Islam de France.

 

Revenons une semaine en arrière face à l’autre communauté pour véritablement se rendre compte de la supercherie de nos dirigeants français. Et avant même de visionner les vidéos, l’arrêt sur image est déjà très parlant.

 

Vive La République !

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*