Accueil / Actualités / Et ta da’wa alors ?

Et ta da’wa alors ?

Décidément l’Allemagne n’en finit pas de faire parler d’elle. Après plusieurs sujets tendancieux que nous avons eu l’occasion de traiter chez Katibin, voici la dernière lubie outre-Rhin, un appel lancé aux dessinateurs et caricaturistes, le thème : « La liberté plutôt que l’islam ». Ce concours préparé par un mouvement politique proche de l’extrême droite allemande, précisons-le,  ne vaut guère plus que ces quelques lignes. Il nous oblige, en revanche, à nous interroger sur l’image que nous renvoyons à cette société occidentale qui nous connait finalement si mal!

 Orgueil et préjugés : notre part de responsabilité

C’est aussi l’occasion de revenir sur l’épisode douloureux des 12 caricatures publiées en 2005 par un quotidien danois, reprises dans toute l’Europe et, de fait tenter d’analyser ce qui s’est passé, dresser un bilan. Pourquoi ce sont toujours les mêmes clichés abjects qui reviennent sans cesse? Un bon nombre de personnes continue à penser que l’islam maltraite la femme, qu’elle est au mieux une religion d’arriérés, au pire une religion de terreur. Nous savons que cela est faux! Alors comment est-ce possible?  Ne sommes-nous pas finalement TOUS responsables de l’image médiocre que l’on a de nous ? Avons-nous observé notre devoir de transmission ? Que vaut véritablement notre da’wa ?

Comment expliquer qu’aujourd’hui l’occident se déchaîne ainsi contre l’islam ? Pour quelles raisons demeure-t-il encore tant d’ignorance et de méconnaissance au sujet de cette religion ? Il n’est pas question, ici, de pleurnicher ou de se lamenter mais plutôt de nous interroger sur l’impact de notre da’wa. Tous ceux qui ont choisi l’islam vous le diront, on en tire un bonheur indicible, un réconfort d’une douceur divine, une paix inaltérable, une lumière éclatante. Force est de constater les reconversions qui se multiplient et la pléthore de témoignages de musulman(e)s tous plus émouvants les uns que les autres. Pourtant, subsistent des clichés des plus ignominieux et une incompréhension grandissante de l’islam et de notre bien-aimé prophète ( Paix et bénédictions d’Allah sur lui ) chez les non-musulmans. Pourquoi un tel fossé alors que nous vivons tous ensemble ? Comment se fait-il  que les plus grosses inepties trouvent un écho dans cette société dans laquelle nous travaillons et élevons nos enfants ? Nous sommes en partie responsables !

L’Orient et l’Occident

Hier, était diffusé sur arte un excellent reportage « De l’Orient à l’Occident ». Durant des siècles, le monde arabo-musulman a été une civilisation extraordinaire où les sciences, la philosophie, les arts ont été développés, approfondis et même renouvelés, un puits de connaissances et de savoirs, une formidable passerelle, un gigantesque trait d’union entre les différentes civilisations. L’Occident qui baignait dans l’obscurantisme et l’ignorance doit beaucoup à la culture islamique. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Où est donc passé cet engouement pour le savoir, l’intérêt de la connaissance, le merveilleux mélange des cultures, les notions d’ouverture et de tolérance que prônent l’islam ? Nous les avons (en partie) délaissé, nous avons oublié de les rappeler à ceux qui nous entourent. On préfère se monter la tête, crier au racisme et déverser notre mal-être au lieu d’essayer de le dépasser, certains même ne font plus rien du tout, ils ne se sentent pas concernés. Où sommes-nous finalement ? 

[quote] »Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes »[/quote]

A nous de faire en sorte de changer la donne, chacun a ses compétences, tâchons de les exploiter pour la meilleure des da’wa !

L’art de transmettre le message 

Le meilleur des comportements constitue la vitrine de notre religion, celui de notre bien-aimé prophète ( Paix et bénédictions d’Allah sur lui ) fut la cause de nombreuses conversions à l’islam, qu’en est-il du nôtre ? Méditons un instant sur cette parole de l’iman Ahmed ( Qu’Allah lui fasse miséricorde) [quote] »Chaque jour je me convertis de nouveau à l’ Islam. C’est- à-dire que chaque jour, je prends la décision d’être un musulman différent de la veille, chaque jour, j’essaie d’être meilleur, j’essaie d’évoluer parce que si vous n’évoluez pas, vous régressez ! »[/quote]

Il ne s’agit pas de vous apprendre comment faire la da’wa ou à être un(e) meilleur(e) musulman(e) au fond nous savons tous de quelle manière nous devons nous y prendre. En guise de rappel, je vous invite à regarder cette conférence de Noureddine Aoussat et réfléchir à ce que nous pouvons faire, au quotidien, à moindre échelle ou tous ensemble pour finalement rendre à notre merveilleuse religion ses lettres de noblesse. 

Vos suggestions sont les bienvenues !

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*